Changer d'édition

Facebook est-il en train de vieillir ?
Culture 2 min. 05.05.2017 Cet article est archivé

Facebook est-il en train de vieillir ?

Facebook est-il en train de vieillir ?

Photo: Reuters
Culture 2 min. 05.05.2017 Cet article est archivé

Facebook est-il en train de vieillir ?

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
Le réseau qui a révolutionné Internet attire toujours les foules mais, de plus en plus, les gens deviennent passifs lorsqu'ils se rendent sur le site.

Alors que Facebook approche de son deux milliardième membre, le réseau qui a révolutionné Internet attire toujours les foules mais, de plus en plus, les gens deviennent passifs lorsqu'ils se rendent sur le site, et les visiteurs les plus âgés le considèrent avant tout comme un simple moyen de garder le contact avec leurs amis ou leur famille ; quant aux ados, ils le décrivent comme une manière de tuer le temps.

Selon les chiffres les plus récents, 3,4 milliards de personnes utilisent Internet dans le monde (soit environ 40% de la population totale du globe) et ils sont 1,94 milliard à être des utilisateurs actifs de Facebook. En d'autres termes, 57% du monde en ligne s'est inscrit sur le plus grand réseau social de la planète.

Cependant, malgré sa dominance mondiale, Facebook se transforme lentement en version "sociale" d'un journal, d'autres formes de réseaux sociaux commençant à gagner en popularité.

Le Global Web Index (GWI) interroge un panel de 350.000 internautes dans le monde afin de comprendre quelles sont les tendances changeantes qui font loi dans le monde numérique. Dans son rapport du premier trimestre 2017, publié fin avril et élaboré à partir des réponses de 50.000 personnes dans 34 territoires, le cabinet d'analyse a constaté que les consommateurs utilisaient désormais Facebook de façon passive.

Les internautes âgés de plus de 25 ans déclarent en effet que Facebook est devenu pour eux une manière de suivre l'actualité et de garder le contact avec leur entourage, plutôt que comme un espace de publication et d'interaction avec le contenu. Chez les 16-24 ans, Facebook est de plus en plus considéré comme un moyen de tuer le temps. Mais sa popularité explique pourquoi les internautes du monde entier se sont mis à adopter une pléthore d'autres réseaux plus spécialisés.

Ainsi, les chiffres de GWI montrent que 94% des consommateurs en ligne âgés de 16 à 64 ans possèdent un compte sur la célèbre plateforme de réseau social. En outre, participer à plusieurs réseaux est désormais devenu une tendance établie. En 2012, le consommateur en ligne moyen avait trois comptes ouverts sur des réseaux sociaux (en comptant les services de messagerie). Aujourd'hui, la moyenne est de huit, et ce saut spectaculaire est dû au fait que les gens s'orientent vers des réseaux spécifiques pour des usages interactifs spécifiques.

Snapchat, par exemple, est devenue l'application incontournable pour la messagerie et le partage chez les 16-20 ans dans quasiment la moitié des pays étudiés. Application de messagerie la plus populaire chez les adolescents américains, elle rassemble plus de 50% des 16-20 ans dans 13 des territoires étudiés par GWI.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le réseau social a été condamné, ce mercredi, pour avoir trompé ses utilisateurs sur le traitement des données personnelles collectées. Il devra s'acquitter de la somme la plus importante jamais imposée pour violation de la vie privée.
L'amende infligée n'affectera pas la bonne santé financière de Facebook, mais attaque son image. S regulators are expected to unveil July 24, 2019, a settlement with Facebook -- a reported $5 billion fine that might be the least painful part of the agreement for the social network. (Photo by JOSH EDELSON / AFP)
Quinze ans après sa naissance dans un dortoir de Harvard, Facebook est devenu le premier réseau social du monde, avec plus de 2 milliards d'usagers. Un succès qui vient avec son cortège d'ombres.
(FILES) In this file photo taken on January 15, 2019 a man shows the logo of social network Facebook displayed on a smartphone in Nantes, western France. - Facebook said January 31, 2019 it took down hundreds of accounts from Iran that were part of a vast manipulation campaign operating in more than 20 countries. The world's biggest social network said it removed 783 pages, groups and accounts "for engaging in coordinated inauthentic behavior tied to Iran." (Photo by LOIC VENANCE / AFP)
Fin 2014, 7 internautes sur 10 avouaient être actifs sur les réseaux sociaux, selon une étude publiée par GlobalWebIndex. C'est surtout sur Facebook qu'ils aiment revenir plusieurs fois par jour pour "aimer" une publication ou lire un article.
Les utilisateurs actifs de réseaux sociaux peuvent passer jusqu'à 2h par jour à surfer dessus.
En plus d'annoncer des bénéfices en hausse, les derniers résultats de Facebook révèlent que le réseau attire toujours de nouveaux utilisateurs. Les inscriptions ont augmenté de 13% d'une année sur l'autre, permettant au site d'atteindre le chiffre remarquable de 1,39 milliard d'utilisateurs mensuels.