Changer d'édition

Emmy Awards: les temps forts et les récompensés
Culture 12 4 min. 21.09.2015 Cet article est archivé
Télévision américaine

Emmy Awards: les temps forts et les récompensés

Culture 12 4 min. 21.09.2015 Cet article est archivé
Télévision américaine

Emmy Awards: les temps forts et les récompensés

Le discours enflammé de l'acteur Jeffrey Tambor, récompensé pour son rôle de transgenre, les larmes de l'actrice Viola Davis, les piques à destination du candidat Donald Trump, voici les temps forts de la cérémonie des Emmy Awards, les plus prestigieuses récompenses de la télévision américaine. Et le palmarès.

(AFP) - Du discours enflammé de l'acteur Jeffrey Tambor, récompensé pour son rôle de transgenre, aux larmes de l'actrice Viola Davis, en passant par quelques piques à destination du candidat républicain à la Maison Blanche Donald Trump, voici les temps forts de la cérémonie des Emmy Awards, les plus prestigieuses récompenses de la télévision américaine. Et le palmarès.

Porte-paroles de la communauté trans

La scénariste de la série "Transparent", Jill Soloway, et l'acteur principal, Jeffrey Tambor, qui joue un père transgenre, se sont tous deux fait les porte-paroles de la communauté trans lorsqu'ils ont chacun reçu leur prix.

«Je veux dédier ma prestation et cette récompense à la communauté transgenre. Merci pour votre patience. Merci pour votre courage. Merci pour vos histoires. Merci pour votre inspiration. Merci de nous laisser faire partie du changement», a déclaré Jeffrey Tambor.

«Nous n'avons pas encore atteint le seuil critique pour les trans. Nous avons un problème de droit des trans», a lancé Jill Soloway, dont le père est transgenre, appelant à rendre les textes de loi plus protecteurs.

Donald Trump ciblé

Le candidat à la primaire républicaine, Donald Trump, a été la cible de plusieurs piques de présentateurs ou de primés. «Oui, Donald Trump a l'air raciste», a lancé le présentateur principal de la cérémonie, Andy Samberg, après avoir salué l'ouverture de l'académie des Emmys à la diversité.

Un peu plus tard, l'actrice Julia Louis-Dreyfus, primée pour le rôle principal dans la série "Veep", a lu un message censé imiter son personnage: «Quel grand honneur cela doit être pour vous de m'honorer ce soir. Oh, attendez, non, non ! C'est Donald Trump qui a dit ça. (...) Ça devient de plus en plus difficile de faire une satire de tout ça».

Viola Davis, meilleure actrice

En recevant son prix de la meilleure actrice dans un rôle dramatique, l'actrice principale de la série "How to get away with murder", Viola Davis, a évoqué le plafond de verre qui a longtemps privé les actrices noires de rôles majeurs.

«La seule chose qui sépare les femmes de couleur des autres, c'est l'opportunité. Vous ne pouvez pas gagner un Emmy pour des rôles qui n'existent pas», a-t-elle dit, les larmes aux yeux.

Le retour et l'adieu

L'humoriste Jon Stewart a fait son retour à la télévision pour la première fois depuis son départ de l'émission "The Daily Show", début août, pour recevoir le prix du meilleur talk show.

«Je voudrais simplement dire à tous les gens de télévision: accrochez-vous, aussi longtemps que vous le pourrez, comme à votre vie», a-t-il ironisé, pour tenter de convaincre que la télévision lui manquait. «Merci beaucoup. Vous n'aurez plus à me revoir», a-t-il conclu dans un sourire, avant de s'éclipser.

L'acteur Tracy Morgan, passé par l'émission culte "Saturday Night Live" et la série "30 Rock", a fait une apparition surprise aux Emmys, un peu plus d'un an après l'accident de la route qui a failli lui coûter la vie.

Après avoir marché jusqu'au micro d'une démarche mal assurée, il a raconté avec humour les épreuves qu'il avait traversées, notamment sa semaine de coma. «Quand je me suis réveillé, j'étais tout content d'apprendre que ce n'était pas moi qui avait fait une bourde».

Le palmarès des 67èmes Emmy Awards

  • Meilleure série dramatique: "Game of Thrones"
  • Meilleure série comique: "Veep"
  • Acteur principal dans une série dramatique: Jon Hamm, "Mad Men" (AMC)
  • Actrice principale dans une série dramatique: Viola Davis, "How To Get Away With Murder" (ABC)
  • Acteur principal dans une série comique: Jeffrey Tambor, "Transparent" (Amazon)
  • Actrice principale dans une comédie: Julia Louis-Dreyfus, "Veep" (HBO)
  • Meilleur acteur dans un second rôle dramatique: Peter Dinklage, "Game Of Thrones" (HBO)
  • Meilleure actrice dans un second rôle dramatique: Uzo Aduba, "Orange Is The New Black" (Netflix)
  • Meilleur acteur dans un second rôle comique: Tony Hale, "Veep" (HBO)
  • Meilleure actrice dans un second rôle comique: Allison Janney, "Mom" (CBS)
  • Meilleur acteur dans une mini-série ou un film de télévision: Richard Jenkins, "Olive Kitteridge" (HBO)
  • Meilleure actrice dans une mini-série ou un film de télévision: Frances McDormand, "Olive Kitteridge" (HBO)
  • Meilleure mini-série: "Olive Kitteridge" (HBO)
  • Meilleur film de télévision: "Bessie" (HBO).                                                          

Sur le même sujet

«Game of Thrones» a certes réussi un baroud d'honneur aux Emmy Awards dimanche soir, décrochant le prix de la meilleure série dramatique pour son ultime saison, mais c'est la comédie britannique «Fleabag», noire et grinçante, qui a créé la véritable surprise de la soirée.
Phoebe Waller-Bridge a décroché le prix de la meilleure actrice pour son rôle dans Fleabag
La mini-série «Big Little Lies» et le thriller de science-fiction «La servante écarlate» ont triomphé lors d'Emmy Awards très politiques avec 5 prix chacun avec pour thème commun les violences faites aux femmes.
Präsidial: Julia Louis-Dreyfus wurde für ihre Rolle als Vizepräsidentin in der Politcomedyserie "Veep" geehrt.
Les Golden Globes lancent la saison des prix hollywoodiens: La coproduction luxembourgeoise "Le tout nouveau testament" est nommée dans la catégorie "meilleur film étranger".
"Le tout nouveau testament" est nommé dans la catégorie "meilleur film étranger"
"Au fond, je suis une femme": Bruce Jenner, le champion olympique américain du décathlon en 1976 et beau-père de Kim Kardashian, a créé la sensation en révélant qu'il était transgenre.
Bruce Jenner is seen as he sits down with ABC News anchor Diane Sawyer for a two-hour interview that aired during a special edition of ABC News’ “20/20" on April 24, 2015, in this handout courtesy of ABC News. Olympic gold medalist and reality TV star Jenner said on Friday that he identifies as a woman, becoming the most high-profile American to come out as transgender. The 65-year-old Jenner made the declaration in a wide-ranging interview with ABC's Sawyer, nearly 40 years after his record-breaking Olympic gold-medal win in the decathlon that gave him the unofficial title of "World's Greatest Athlete." REUTERS/ABC News/Handout via Reuters     TPX IMAGES OF THE DAY     

ATTENTION EDITORS - THIS PICTURE WAS PROVIDED BY A THIRD PARTY. REUTERS IS UNABLE TO INDEPENDENTLY VERIFY THE AUTHENTICITY, CONTENT, LOCATION OR DATE OF THIS IMAGE.  NO SALES. NO ARCHIVES. FOR EDITORIAL USE ONLY. NOT FOR SALE FOR MARKETING OR ADVERTISING CAMPAIGNS. THIS PICTURE IS DISTRIBUTED EXACTLY AS RECEIVED BY REUTERS, AS A SERVICE TO CLIENTS.
"Birdman", réalisé par le Mexicain Alejandro Inarritu, part en tête de la course aux Golden Globes avec sept nominations, suivi par "Boyhood" et "The imitation Game", a annoncé jeudi l'Association de la presse étrangère de Hollywood.
Michael Keaton spielt in "Birdman" einen gescheiterten Filmstar