Changer d'édition

Disponible en France: Le premier autotest sanguin de dépistage du sida
Culture 01.05.2015 Cet article est archivé

Disponible en France: Le premier autotest sanguin de dépistage du sida

Disponible en France: Le premier autotest sanguin de dépistage du sida

AFP
Culture 01.05.2015 Cet article est archivé

Disponible en France: Le premier autotest sanguin de dépistage du sida

Le premier autotest sanguin de dépistage du VIH sera disponible en France en juin prochain.

Ce test rapide permet, à partir d'une goutte de sang prélevée sur le doigt, d'identifier la présence ou non d'anticorps produits en cas d'infection par le virus du Sida.

La société française AAZ vient d'obtenir le marquage CE du premier autotest sanguin de dépistage du VIH. Fabriqué en France, l'autotest VIH permet à toute personne, à partir d'une goutte de sang prélevée au bout du doigt, d'identifier la présence ou non d'anticorps spécifiques produits en cas d'infection par le virus du sida, le VIH en 15 minutes.

Très fiable pour les résultats négatifs, AAZ met en garde : il est possible d'avoir des "faux positifs".Dans ce cas, le résultat doit être confirmé par un professionnel de santé. "Ce test constitue un outil complémentaire de dépistage pour les personnes qui ne peuvent pas ou ne veulent pas recourir aux autres offres de dépistage existantes", indique par ailleurs la société dans son communiqué.

Le test sera vendu fin juin 2015, en libre-service en pharmacie et sur les sites internet des officines en France entre 25 et 28 €.


Sur le même sujet

«Une belle opportunité de développer les autotests»
Alors que le Luxembourg enregistre chaque année une quarantaine de nouvelles infections, la Croix-Rouge met en place une campagne de dépistage HIV. L'objectif est de développer des produits qui ne sont pas encore familiers au grand public.
DIY Aids Test, HIV, VIH, Sida, Foto Lex Kleren
Dans la combinaison des dépisteurs du covid-19
Le Laboratoire national de santé de Dudelange a été officiellement validé pour effectuer les tests de coronavirus depuis la fin janvier. Près de 300 tests y ont déjà été réalisés en date du 11 mars. Le Dr Trung Nguyen Nguyen, virologue en chef, explique comment ça fonctionne.