Changer d'édition

Disney+ débarque au Grand-Duché à la rentrée
Culture 06.05.2020

Disney+ débarque au Grand-Duché à la rentrée

Parmi les succès de la plateforme, la série «The Mandalorian» fait un carton auprès des amateurs de Star Wars.

Disney+ débarque au Grand-Duché à la rentrée

Parmi les succès de la plateforme, la série «The Mandalorian» fait un carton auprès des amateurs de Star Wars.
Photo : Lucasfilm/Lucasfilm/Disney+
Culture 06.05.2020

Disney+ débarque au Grand-Duché à la rentrée

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
La plateforme qui compte désormais plus de 54 millions d'abonnés dans le monde va poursuivre son déploiement. Le Grand-Duché disposera des programmes dès septembre. Tout comme le Portugal.

Le 7 avril dernier, Disney+ débarquait sur les écrans en France. Le site de streaming dépassait dans les jours suivants la barre des 50 millions d'inscrits. Un mois plus tard, le nombre d'abonnés a encore grossi, à l'échelle de la planète, pour atteindre les 54,5 millions. Pas mal en seulement un semestre d'exploitation... Et la progression devrait se poursuivre, puisque le diffuseur vient d'annoncer son intention de s'attaquer au Japon dès juin.

Si l'Amérique latine fait partie des marchés cibles d'ici la fin de l'année, Bob Chapek, directeur général de Disney, vient de dévoiler sa stratégie pour l'Europe. Ainsi, pour septembre, la plateforme compte se promouvoir auprès des spectateurs du Luxembourg et du Portugal ainsi que des pays nordiques.


This image provided by Disney shows a product image of Disney Plus on a tablet. The video steaming service has been in the works for more than year, but Thursday, April 11, 2019, marked the first time that the longtime entertainment powerhouse has laid out plans for its attack on Netflix and a formidable cast of competitors, including Amazon, HBO Go and Showtime Anytime. (Disney via AP)
Disney débarque en force dans le streaming
De «La Reine des Neiges» à «Star Wars» en passant par des programmes originaux: la plateforme de streaming, qui sera moins chère que Netflix, a été dévoilée en détails jeudi, pour un lancement en fin d'année aux Etats-Unis.

La compagnie internationale avait initialement prévu que son service de SVoD Disney+ atteindrait entre 60 et 90 millions d'abonnés après environ cinq ans. La fourchette basse de cet objectif est désormais à portée six mois seulement après la diffusion des premiers programmes aux Etats-Unis,  au Canada et aux Pays-Bas , en novembre dernier. 

Depuis, le diffuseur a proposé des offres en Australie, Nouvelle-Zélande et dans plusieurs pays d'Europe occidentale. Le géant du divertissement en a fait un hub pour diffuser presque tout ce qu'il produit, notamment ses franchises Star Wars et Marvel, les créations Pixar et tous les films et dessins animés  

A titre comparatif, son principal concurrent Netflix compte plus de 182 millions d'abonnés dans le monde.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Que la femme soit avec toi, «Star Wars»
Une nouvelle série télévisée, reprenant l'histoire de la Guerre des Etoiles, mais centrée sur les femmes est en train d'être conçue. Elle serait diffusée par la plateforme de streaming Disney+.
An employee of Japan's jeweler Tanaka Kikinzoku Jewelry displays a pure gold life size mask of Darth Vader, a character in the Star Wars, at their main shop in Ginza shopping district in Tokyo on April 25, 2017. 
The pure gold mask will go on sale on May 4 to commemorate the 40th anniversary of the movie. / AFP PHOTO / Kazuhiro NOGI
La saison 3 de «Stranger Things» bat tous les records
La série événement de la plateforme Netflix ne cesse de surprendre. Le géant américain a annoncé ce jeudi que la dernière saison avait été visionnée par 64 millions de foyers au cours de ses quatre premières semaines. Du jamais-vu.
Disney digère mal l'achat de la 21 Century Fox
La firme a reconnu des difficultés après sa méga-acquisition du studio de cinéma. Par contre, le producteur-diffuseur s'enflamme pour le lancement, en novembre, de sa plateforme de streaming Disney+ pour chasser sur les terres de Netflix.
Le bénéfice net de Disney, au 3e trimestre de son exercice, était en chute de 51%.