Changer d'édition

De nouvelles aventures en Ardenne
Culture 5 min. 06.04.2022
Festival de Wiltz

De nouvelles aventures en Ardenne

Cette année tous les concerts auront lieu au château de Wiltz.
Festival de Wiltz

De nouvelles aventures en Ardenne

Cette année tous les concerts auront lieu au château de Wiltz.
Festival: LW-archives
Culture 5 min. 06.04.2022
Festival de Wiltz

De nouvelles aventures en Ardenne

Thierry HICK
Thierry HICK
Après deux années de pause et de limitation, l'heure est au 70e anniversaire.

«On va enfin pouvoir refaire la fête»: l’impatience d’Elvira Mittheis est palpable. La responsable artistique du festival de Wiltz et directrice de l’asbl Coopérations, qui a repris la gestion du rendez-vous, ne cache pas sa joie, d’autant plus que le festival ardennais fête en 2022 son 70e anniversaire. En 2020, le rendez-vous avait dû être annulé – une première – et en 2021 seule une version a minima avait pu être proposée dans les jardins de Wiltz. 


Kultur, Interview André Dziezuk, Komponist, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
«Il faut rester humble par rapport au film»
Le compositeur de musiques de films est cette année membre du jury international du LuxFilmFest.

Cette année donc, la grande scène du château va reprendre ses droits. Le site en plein air, recouvert d’une immense bâche, est utilisable même en cas de météo capricieuse, rassure-t-on à Wiltz. De plus, des activités en plein air devraient aussi réconforter tous ceux qui hésitent, en ces temps de pandémie, à assister aux spectacles. «Venez, sortez de chez vous!», lance l’organisatrice, histoire de motiver le public de faire le déplacement dans le Nord. 

Cette année, le festival sera avant tout musical. Un hasard ou le résultat d’autres faits, que les organisateurs ont été obligés de prendre en compte? La programmation 2022 reprend en partie les concerts et rendez-vous prévus en 2020. 

Autre préoccupation: composer avec l’offre disponible. Heureusement pour les Wiltzois, mais aussi pour les autres organisateurs, les artistes de tous horizons retrouvent peu à peu la scène. Elvira Mittheis souligne pour sa part «la grande variété» d’un programme musical qui aborde «tous les genres». 

Une dose d’opérette, un prise de rock-pop, d’indie, de folklore, un spectacle musical pour enfants, sans oublier le répertoire pour fanfare-harmonie: la palette, sans réserver d’énormes surprises, sera colorée. «Die lustige Witwe», «Das Dschungelbuch», Mando Diao, les songwriter LP et Passenger et les infatigables Gipys Kings seront les invités du festival de Wiltz. Le calendrier des rendez-vous s’étend de fin juin à la mi-juillet. 

Les goûts et attentes des spectateurs évoluent. Il faut en tenir compte. Je crois que nous sommes désormais sur la bonne voie.

Elvira Mittheis

LP en dernière minute 

«Là aussi nous sommes tributaires de la disponibilité des artistes qui repartent en tournée», note Elvira Mittheis. LP, par exemple, vient en toute dernière minute d’intercaler une date de concert dans son agenda. Avec l’Harmonie de Wiltz et le groupe Tuys, le festival de Wiltz entend poursuivre son soutien aux acteurs locaux. 

 La danse ou l’art du cirque sont absents pour cette édition d’anniversaire. «Nous n’avons pas pu proposer tous les spectacles que nous voulions. Nous nous sommes concentrés, par la force des choses, sur la musique. Dans le futur, la situation va changer», rassure l’organisatrice, qui préfère mettre l’accent sur le «volet festif» du cru 2022. 

LP viendra  en terres ardennaises.
LP viendra en terres ardennaises.
Photo: Festival de Wiltz

En 2017, Elvira Mittheis et l’asbl Coopérations reprenaient la direction du festival de Wiltz, qui était en difficulté. D’une équipe de bénévoles à une structure fixe et plus institutionnalisée, l’organisation n’a pas forcément fait table rase du passé, mais s’est adaptée aux nouvelles circonstances. «Dans le passé, le travail des organisateurs très engagés doit être salué. Il est aussi vrai, que la situation a largement évolué au fil des années. Le festival aujourd’hui ne ressemble plus à ce qu’il était il y a vingt ou trente ans. Tout comme les goûts et les attentes des spectateurs. Il faut en tenir compte. Nous avons essayé d’accompagner cette évolution. Je suis d’avis que nous sommes désormais sur la bonne voie», insiste l’organisatrice. 

L’offre culturelle étant toujours marquée par l’agenda de la Philharmonie de la capitale, de nouvelles voies ont dû être trouvées. La question n’est certes pas nouvelle, les réponses apportées portent peu à peu leurs fruits après une prise de conscience collective aux quatre coins du pays. 

Comme à Echternach 

D’où le choix, ces dernières années, de faire appel à des artistes susceptibles d’attirer de nouveaux publics, en partie plus jeunes. Wiltz suit ainsi la voie également empruntée depuis quelques années par les collègues d’Echternach, qui eux aussi ont dû revoir, réadapter l’offre de leur tout aussi traditionnel festival de musique. 

Infatigables, les Gipsy Kings.
Infatigables, les Gipsy Kings.
Photo: Festival de Wiltz

Autre parallèle avec Echternach: la volonté de créer une ambiance festive autour du festival. «Wiltz a quelque peu su préserver son ambiance, son dynamisme. Les restaurateurs vont jouer le jeu et répondre aux attentes des festivaliers», note avec espoir Elvira Mittheis. 

  140.000 euros pour l'affiche  

 Le budget du festival de Wiltz, en ce qui concerne la programmation artistique, s’élève cette année à 140.000 euros. Financièrement, les organisateurs peuvent compter sur le soutien de la Ville de Wiltz, du ministère de la Culture et de quelques sponsors privés. «En dix ou quinze ans, la situation a changé», note Elvira Mittheis, avant de poursuivre: «Aujourd’hui, des grosses productions restent pour nous toujours hors de portée. C’est une évidence. C’est pour cette raison que nous étudions les possibilités d’éventuelles coproductions. Pour notre programmation, nous nous limitons au budget qui est à notre disposition. Sans coups de poker et sans prises de risque.»

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Capitale européenne de la culture
19 communes luxembourgeoises et françaises célèbrent cette année la culture sous toutes ses formes. Pour la région, une chance unique, mais non sans risque.
Après le coup d'envoi donné samedi soir, Esch 2022 passe maintenant aux choses sérieuses.