Changer d'édition

Dans l’air du temps : Le Luxembourg en fête
Culture 3 min. 24.06.2017

Dans l’air du temps : Le Luxembourg en fête

Dans l’air du temps : Le Luxembourg en fête

Photo: Archives LW
Culture 3 min. 24.06.2017

Dans l’air du temps : Le Luxembourg en fête

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
La fête nationale est un moment de réflexion sur l'identité luxembourgeoise: la plume de Stéphane Bern revient sur l'origine de cette fête et ce qu'elle représente pour ses habitants.

Chaque année, la fête nationale est un moment de réflexion idéal en tant que citoyens d’un pays, appartenant à une nation qui a une longue et riche histoire.

N’est-ce pas l’occasion unique de s’interroger sur ce que cela veut dire aujourd’hui être Luxembourgeois ? L’une des premières réponses qui vient à l’esprit concerne assurément cette chance d’appartenir à un pays développé, civilisé, démocratique, prospère, riche de maints atouts dont celui d’être petit par la taille mais grand par l’Histoire, varié dans ses paysages comme dans sa population aux origines multiples.

Le Luxembourg qui fête l’anniversaire officiel du Grand-Duc en ce 23 juin appartient à la grande Histoire du vieux continent, au carrefour d’une Europe dont le pays reste l’un des moteurs les plus actifs.

A l’orée des chemins entre le sud et le nord, entre le monde latin et le monde anglo-saxon, le Luxembourg n’est pas qu’un reliquat de l’Histoire, un reste de l’héritage du passé que l’on se contenterait de conserver comme un trésor dans un musée. Mais parce que le Grand-Duché est riche de son Histoire millénaire, qu’il est fort de ses amarres solides, il peut voguer sans craintes vers le futur. Ne nous y trompons pas : si le Luxembourg est resté un Etat indépendant depuis 125 ans, malgré les bouleversements de l’Europe et en dépit des appétits de ses puissants voisins, c’est aussi parce cette indépendance est incarnée par une lignée de serviteurs de l’Etat, les souverains successifs de la dynastie de Nassau-Weilburg.

A telle enseigne que la date même du 23 juin comme Fête Nationale est un hommage aux grandes figures de la famille grand-ducale puisque ce jour avait été choisi en regard du 23 janvier, anniversaire de la Grande-Duchesse Charlotte, déplacé en juin pour permettre aux ambassadeurs en poste à Bruxelles de rouler sans risques vers Luxembourg, maintenu sous le règne du grand-duc Jean à la veille de sa fête patronymique et définitivement conservé par le grand-duc Henri.

Cette date nous rappelle ce que collectivement nous devons tous à notre Famille grand-ducale avec laquelle nous avons retrouvé hier soir le pont Adolphe enfin rénové pour un feu d’artifice digne de la tradition. Car tout est là ; une affaire de symboles qui rendent lisible à tous ce livre d’histoire contemporaine, dont nous tournons les pages ensemble.

Depuis quelques années déjà, les rituels modifiés de la Fête Nationale ont rendu encore plus palpable la force symbolique de l’événement. Au Te Deum religieux et au défilé militaire, a été ajoutée une cérémonie officielle civile à la Philharmonie qui permet au Grand-Duc de s’exprimer solennellement devant la nation luxembourgeoise et ses représentants dont le Premier Ministre et le Président de la Chambre des Députés.

On oublie parfois, à tort, que la monarchie représente l’unité dans la diversité, l’autre face de la médaille démocratique, la stabilité et la continuité de notre nation. Pour certains, la couronne est purement décorative. Mais elle est en fait comme une clé de voûte, si vous l’enlevez tout l’édifice s’effondre. Il est bon parfois de le rappeler et de crier « vive » à notre Grand-Duc et à la Famille grand-ducale.

Bonne fête à tous !

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«Äddi Monseigneur»
Après l'annonce de son décès ce mardi 23 avril, de nombreuses personnalités du pays, mais aussi du monde entier, ont fait part de leur chagrin, notamment sur les réseaux sociaux.
›› SOUS LE POUCE: L'actu du jour en bref
›› SOUS LE POUCE, rubrique spécialement dédiée au mobile, fait le tour de l'actu de la fête nationale, en bref, tous les soirs à 17 heures. Alors que s'est-il passé ce vendredi 23 juin?