Changer d'édition

Dans l’air du temps: Céline Dion: victime de la mode
Culture 3 min. 10.07.2017

Dans l’air du temps: Céline Dion: victime de la mode

Dans l’air du temps: Céline Dion: victime de la mode

Photo: LW
Culture 3 min. 10.07.2017

Dans l’air du temps: Céline Dion: victime de la mode

Céline Dion enflamme littéralement la toile par ses tenues décoiffantes qui agitent le microcosme, scandalisent les blogueuses ou ravissent ses fans inconditionnels. Notre chroniqueur, Stéphane Bern, nous en parle dans sa chronique hebdomadaire.

Incontestablement, elle est la star de la fashion week parisienne de ce début juillet pourtant marquée par la rétrospective Christian Dior au Musée des Arts Décoratifs. 

Céline Dion enflamme littéralement la toile par ses tenues décoiffantes qui agitent le microcosme, scandalisent les blogueuses ou ravissent ses fans inconditionnels. 

En tournée européenne, la chanteuse aux 230 millions d’albums vendus ne s’est pas contentée d’attirer la foule de ses admirateurs sur la scène, mais aussi devant les podiums des défilés auxquels elle a pris part en portant des tenues griffées qui défrayent la chronique : en cuir jaune Dior, en total look fleuri Roberto Cavalli ou en manteau de python de nature à faire bondir les défenseurs de la cause animale… 

Assurément, sur scène comme sur les réseaux sociaux, la chanteuse affiche un style plus libre et plus sensuel. Désormais elle ose tout et se lâche. Mieux (ou pire, c’est selon…) pour Vogue France, la star pose nue, assise jambes croisées sur une chaise. Le cliché, qui fait partie d'une longue série, a été dévoilé sur Instagram, laissant ses fans perplexes. 

Céline Dion aurait-elle perdu le nord depuis que sa boussole – son mari René Angélil – a tiré sa révérence ? Six mois après la mort de René, l'amour de sa vie, Céline Dion affirme avoir retrouvé le goût des choses. «Je m'épanouis, et j'arrive encore à m'amuser, a-t-elle confié récemment. «Aujourd'hui, je me sens libre. Comme si je m'envolais...». Attention danger. 

Le «fashion faux pas» la guette. Car ce virage sexy n'est pas dû au hasard mais à son nouveau styliste, Law Roach, qui la pousse à s'amuser à jouer avec des pièces inédites, à se créer une nouvelle garde-robe plus extravagante.

«Elle s'amuse beaucoup», confie Roach au magazine People. «Je sais qu'on s'amuse beaucoup parce qu'on se le dit tous les jours. Je suis là quasiment chaque jour et ça me rend heureux de la voir heureuse». Et ça finit par se voir.

En tournée pour son Live 2017, Céline Dion repousse ses limites. Dûment coachée par son styliste Law Roach, Céline Dion dévoile une nouvelle garde-robe audacieuse en mélangeant grandes maisons et jeunes créateurs. De fait, la star multiplie les prises de risque stylistiques. Combinaison léopard, jean troué ou doudoune assortie de baskets, le nouveau style de Céline Dion détonne et étonne. 

Une transformation de garde-robe qui, si elle est audacieuse, n'est pas toujours des plus flatteuses, frôlant parfois le déguisement pleinement assumé. D’autant que la star partage ses nouveaux looks avec ses fans sur son compte Instagram qui affiche pas moins d’1,5 million d’abonnés. 

Sur ses photos, Céline Dion détaille la provenance de chaque pièce, faisant la pub des marques, sans oublier d’y faire figurer le nom de Law Roach, le styliste américain qui est l’artisan de cette transformation. 

Celui qui se décrit comme un "architecte de l'image" s’est hissé dans le classement des 25 stylistes de stars les plus influents selon le Hollywood Reporter, ne tarit pas d’éloges sur son «élève» : «Elle a tout vu et elle a été témoin de l'évolution de la mode. (...) Elle est intrépide, elle n'a pas peur de porter n'importe quelle couleur, coupe ou marque. Elle est excitée par tout ce qui est nouveau. C'est rafraîchissant car elle a près de cinquante ans et n'a aucun doute sur la mode». 

Elle devrait pourtant, pour éviter les pièges de la mode dont elle est devenue une victime. Un styliste qui joue à la poupée pour sa propre gloire fera toujours moins bien qu’un mari aimant qui veut protéger sa femme…

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.