Changer d'édition

Cinq tables luxembourgeoises parmi les 1.000 meilleures au monde
Culture 3 min. 08.12.2016 Cet article est archivé
La Liste

Cinq tables luxembourgeoises parmi les 1.000 meilleures au monde

10 restaurants du Grand-Duché faisaient partie de La Liste en 2015, qui était une compilation de 200 guides. La Liste se baserait sur 400 guides cette année, et a retenu 5 restaurants du Luxembourg.
La Liste

Cinq tables luxembourgeoises parmi les 1.000 meilleures au monde

10 restaurants du Grand-Duché faisaient partie de La Liste en 2015, qui était une compilation de 200 guides. La Liste se baserait sur 400 guides cette année, et a retenu 5 restaurants du Luxembourg.
Illustration: Shutterstock
Culture 3 min. 08.12.2016 Cet article est archivé
La Liste

Cinq tables luxembourgeoises parmi les 1.000 meilleures au monde

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
La Liste fait une moyenne des notations attribuées par 400 guides gastronomiques pour en tirer un classement des 1.000 meilleurs restaurants du monde. Dans cette liste apparaissent cinq restaurants du Grand-Duché. Ils étaient 10 en 2015.

Par Anne Fourney (avec AFP)

La Liste fait une moyenne des notations attribuées par 400 guides gastronomiques pour en tirer un classement des 1.000 meilleurs restaurants du monde. Dans cette liste apparaissent cinq restaurants du Grand-Duché:

Ils étaient 10 restaurants du Luxembourg à apparaître dans La Liste en 2015.

Réalisée par un algorithme à partir d'une compilation de 400 guides, chroniques gastronomiques et sites participatifs internationaux, et pilotée par l'ambassadeur Philippe Faure, La Liste décerne des notes (qui vont de 88,25 jusqu'à 99,75 sur 100) à un millier de tables. La Liste est apparue pour la première fois en 2015 et s'était basée sur 200 guides.

Le restaurant de l'Hôtel de Ville à Crissier, près de Lausanne, qui a gardé ses trois étoiles dans l'édition suisse 2017 du guide Michelin, obtient la note de 99 sur 100, et se classe au quatrième rang ex aequo avec six autres établissements, dont un autre suisse, Cheval Blanc à l'hôtel Les Trois Rois, à Bâle.

Un mois après avoir été sacré par la première édition de la Liste, le chef franco-suisse, au sommet de sa gloire, s'était donné la mort fin janvier à l'âge de 44 ans, provoquant un choc dans le monde de la gastronomie.

C'est son second, Franck Giovannini, qui a repris les rênes des cuisines du restaurant, connu pour ses spécialités de gibier, et dirigé par la veuve du chef, Brigitte Violier.

Une réponse au World's 50 Best Restaurants

Lancée en 2015 sous l'impulsion du ministère des Affaires étrangères, en réponse à l'influent mais controversé classement britannique des «World's 50 Best Restaurants», accusé de sous-représenter la gastronomie française, la Liste revendique une méthode «rigoureuse, objective et transparente», et s'inspire de classements comme celui de Shanghai pour les universités.

Elle compte 113 restaurants français dans son palmarès des 1.000 meilleures tables, ce qui en fait le deuxième pays le plus représenté derrière le Japon (116 tables), comme l'an dernier.

Les tables françaises représentent près d'un quart du top 100. Alain Ducasse au Plaza Athénée est troisième ex aequo, avec notamment El Celler de Can Roca des frères Roca (Espagne), et l'Osteria Francescana de Massimo Bottura (Italie), sacré meilleur restaurant du monde par les «50 Best».

A la tête de nombreux restaurants, le chef le plus étoilé du monde, Joël Robuchon, est le plus représenté dans le classement.

La Liste ne fait pas l'unanimité

Si La Liste veut rétorquer au classement World's 50 Best Restaurants, elle ne fait pas l'unanimité pour autant. Le site atabula.com, fondé par un journaliste ancien rédacteur du guide Michelin, selon ses propres dires, lui inflige une critique virulente dans un article argumenté.

A chacun de se faire son idée.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Des femmes, des jeunes talents et une foison de chefs étrangers... Le Michelin a fait souffler un vent nouveau lundi, lors d'une édition marquée par la rétrogradation de plusieurs chefs historiques dont Marc Veyrat et Marc Haeberlin.
Le chef italo-argentin Mauro Colagreco (centre gauche) et le Français Laurent Petit (centre droit) expriment leur joie d'avoir obtenu l'une des plus prestigieuses reconnaissances des guides gastronomiques: 3 étoiles au Michelin.
Cinq restaurants du Luxembourg apparaissent dans La Liste qui répertorie les 1.000 meilleurs au monde en établissant une note moyenne d'après de nombreux guides gastronomiques. Belle performance pour le Grand-Duché!
Présentation des tables éphémères par Euro-Toques au restaurant le TWO6TWO à Strassen.
Si le guide luxembourgeois Explorator s'apprête à abandonner le papier au profit du numérique, le principe reste le même: une sélection des meilleures tables du pays et une distinction attribuée aux meilleures parmi les meilleures. Comme le Top Chef Thomas Murer, qui a bien sûr reçu un prix!
C'est la dernière fois qu'Explorator sort en version imprimée.
De nombreux articles font un rapprochement entre la disparition tragique de Benoît Violier dimanche, et la pression subie par les chefs de restaurants étoilés en général. Les avis des chefs du Luxembourg…
Outre la pression extérieure, il y a parfois le stress entre les cuisiniers eux-mêmes: d'où l'importance d'avoir une bonne équipe, sur laquelle un chef peut compter.