Changer d'édition

Ce que Esch prévoit pour l'après-année culturelle
Culture 4 min. 28.10.2022
Une feuille de route adoptée à l'unanimité

Ce que Esch prévoit pour l'après-année culturelle

L'année culturelle touche à sa fin, Esch cherche maintenant une feuille de route culturelle pour les années à venir.
Une feuille de route adoptée à l'unanimité

Ce que Esch prévoit pour l'après-année culturelle

L'année culturelle touche à sa fin, Esch cherche maintenant une feuille de route culturelle pour les années à venir.
Photo: Claude Piscitelli
Culture 4 min. 28.10.2022
Une feuille de route adoptée à l'unanimité

Ce que Esch prévoit pour l'après-année culturelle

Glenn SCHWALLER
Glenn SCHWALLER
Esch 2022 touche à sa fin. L'échevin de la culture Pim Knaff explique comment la commune du sud souhaite aborder la période qui suit l'année culturelle.

«Nous voulons continuer à être particulièrement actifs au niveau culturel même après Esch 2022», lance Pim Knaff (DP) en se projetant dans l'avenir. En même temps, l'échevin de la culture de la ville d'Esch doit l'admettre : «Nous ne pourrons pas offrir une offre culturelle équivalente à celle que nous avions en 2022 dans les années à venir».


Une immersion sensorielle dans le quotidien des frontaliers
Mehdi Ahoudig et Samuel Bollendorff ont passé plus de deux ans aux côtés de frontaliers lorrains. Avec l'exposition "Frontaliers. Des vies en stéréo", ils proposent au public une expérience immersive et inédite à découvrir dès ce samedi et jusqu'au 5 février 2023.

Esch 2022 touche lentement mais sûrement à sa fin. Afin de planifier l'après-événement culturel majeur, la mise à jour du plan de développement culturel Connexions 2.0, qui s'étend jusqu'en 2027, a été votée lors de la dernière séance du conseil communal d'Esch. «Il s'agit d'une feuille de route qui détermine où nous voulons aller», explique Pim Knaff.

Une visibilité internationale grâce à Esch 2022

En principe, il ne s'agit pas d'un plan entièrement nouveau, mais d'une mise à jour du plan de développement culturel initial Connexions 1.0, présenté il y a cinq ans. L'objectif général reste donc le même : faire d'Esch un centre culturel dont la renommée dépasse largement les frontières nationales.

Un objectif qui a en principe déjà été atteint avec Esch 2022. «L'année culturelle nous a donné une énorme visibilité», estime Pim Knaff, qui ajoute l'intérêt de la presse internationale pour étayer son appréciation : «Dans les deux mois qui ont suivi l'ouverture d'Esch 2022, 12.000 articles de journaux ont été rédigés sur nous dans le monde entier».

L'échevin de la culture Pim Knaff se projette dans l'après-Esch 2022.
L'échevin de la culture Pim Knaff se projette dans l'après-Esch 2022.
Photo: Guy Jallay

De même, la majorité des 18 sous-objectifs fixés en 2017 dans le plan de développement culturel Connexions 1.0 ont pu être mis en œuvre entre-temps, comme l'a montré une évaluation réalisée par l'organisme indépendant Agenda 21 for Culture. Sept objectifs ont été entièrement atteints et sept autres partiellement. Trois objectifs ont un statut non programmé et un seul n'a pas été atteint.

Il s'agit de l'accès des étudiants et des élèves à la culture. «Dans ce domaine, nous ne sommes pas encore là où nous voulons être», avoue l'échevin. Mais cela ne relève que partiellement de la responsabilité de la commune et doit plutôt être abordé au niveau national dans le domaine de la politique de l'éducation, selon le politicien DP : «En tant que commune, nous n'avons en effet aucune influence sur le programme scolaire».

L'offre culturelle doit être maintenue à un niveau élevé

Malgré le bilan généralement très positif des cinq dernières années, Connexions 2.0 met désormais l'accent sur de nouvelles priorités. «Nous ne voulons pas nous reposer sur nos lauriers, mais nous remettre en question en permanence et continuer à nous fixer des objectifs ambitieux», souligne Pim Knaff pour expliquer les idées qui sous-tendent le plan de développement culturel actualisé.

Nous voulons continuer à nous fixer des objectifs ambitieux

Pim Knaff, échevin de la culture de la ville d'Esch.

Ainsi, l'offre culturelle sera maintenue au-delà d'Esch 2022 et des institutions comme l'Ariston, la Bridderhaus ou le Bâtiment 4 continueront à être animées. La Nuit de la Culture et les Francofolies seront également maintenues.

Quatre principes directeurs pour les cinq prochaines années

Connexions 2.0 définit pour cela quatre principes directeurs répartis en 14 objectifs. Le premier principe directeur vise à préserver le patrimoine culturel d'Esch 2022 et à consolider et développer la visibilité internationale en tant que hotspot culturel dans les années à venir.


Raum für Kreativität: Bevor auf der Brache Esch-Schifflingen das Quartier Alzette entsteht, werden die alten Gemäuer des ehemaligen Arbed-Direktionsgebäudes anhand von Kunstprojekten neu belebt.
Esch/Alzette: Künstler verwandeln Industriebrache
Dem alten Arbed-Direktionsgebäude auf der Brache Esch-Schifflingen wird neues Leben eingehaucht: Es soll zu einer Kreativwerkstatt werden.

Le deuxième principe directeur se rapporte à la gestion culturelle. Il s'agit notamment d'impliquer davantage les habitants de la métropole dans l'élaboration de l'offre culturelle. La formation continue des artistes doit également être encouragée.

Troisième principe directeur : la culture doit devenir durable. «L'impact sur l'environnement doit être minimisé», explique Pim Knaff. Des succès ont déjà été enregistrés dans ce domaine, comme l'explique le politicien DP. Il fait référence au festival des Francofolies qui s'est déroulé en juin à Esch. De l'offre alimentaire à l'élimination des mégots de cigarettes en passant par le système de paiement, on a misé sur des solutions respectueuses de l'environnement, selon l'échevin de la culture, qui qualifie donc l'événement de «festival le plus vert d'Europe».

Le quatrième et dernier leitmotiv est d'établir un lien plus fort entre la culture et la santé. On entend par là avant tout l'accès sans barrière à la culture. «Il est important que l'accès soit garanti pour tous», justifie Pim Knaff. Là aussi, l'échevin de la culture estime être sur la bonne voie, tout en reconnaissant certaines lacunes, comme l'absence d'ascenseur dans le bâtiment 4.

Connexions 2.0, qui a été adopté à la majorité par le conseil communal, n'est pour l'instant qu'une feuille de route et pas encore une stratégie aboutie, comme l'explique l'échevin. Pour qu'elle le devienne, des acteurs du domaine culturel doivent développer des missions concrètes à partir de ce plan volontairement formulé de manière plutôt vague, missions qui définiront ensuite la voie directrice du monde culturel d'Esch jusqu'en 2027. L'élaboration de cette stratégie devrait être entamée d'ici la fin de l'année, selon Pim Knaff.

Cet article a été publié pour la première fois sur wort.lu/de

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

À mi-parcours, le bilan est plutôt bon pour les événements organisés dans le cadre de la Capitale européenne de la culture, comme le révèlent les résultats d'une enquête de satisfaction.