Changer d'édition

Suzanne Cotter quitte la direction du Mudam
Culture 22.07.2021
Carrière

Suzanne Cotter quitte la direction du Mudam

Le nom du successeur de la sexagénaire australienne n'a pas été révélé à ce jour.
Carrière

Suzanne Cotter quitte la direction du Mudam

Le nom du successeur de la sexagénaire australienne n'a pas été révélé à ce jour.
Photo: Gerry Huberty
Culture 22.07.2021
Carrière

Suzanne Cotter quitte la direction du Mudam

Quatre ans après sa nomination, la directrice du musée d'art moderne a annoncé ce jeudi qu'elle renoncerait à son poste à la fin de l'année, pour prendre la tête d'un nouveau site culturel en Australie, son pays d'origine.

(m.d. avec Daniel Conrad) La fin de l'année 2021 signera la fin d'une époque pour le musée d'art contemporain du Kirchberg (Mudam). Ce jeudi, sa directrice Suzanne Cotter a en effet annoncé qu'elle quitterait ses fonctions le 31 décembre prochain. Direction le Museum of Contemporary Art Australia à Sydney. 


Kultur,Expo Mudam, 25 ans de la Collection.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Un condensé d’histoire de l’art au Mudam
La collection du Musée d'Art moderne fête ses 25 ans. L'occasion de revenir sur certaines œuvres emblématiques et d'évoquer les ambitions futures de l'établissement.

Un retour aux sources pour la conservatrice aux origines australiennes après une carrière aux Etats-Unis et en Europe, dont quatre ans à la tête du Mudam. Si le communiqué publié par le musée n'indique pas si un successeur a été trouvé, Suzanne Cotter mise quant à elle sur «un passage de relais en douceur».

«Ce fut un grand privilège d'être directeur du musée d'art moderne Grand-Duc Jean et de diriger son équipe», a précisé la sexagénaire, se réjouissant d'avoir pu «tracer la voie pour les générations futures». 


Vers le Mudam, en passant d'arbre en arbre
D'ici deux ans, le Musée d'art moderne et le boulevard Kennedy seront reliés par une étonnante passerelle tout inox. Un ouvrage qui file à 12 mètres du sol au milieu de la végétation du parc des Trois Glands, au Kirchberg.

Arrivée à la tête du musée du Kirchberg en 2017 suite à la démission d'Enrico Lunghi, Suzanne Cotter n'a pas toujours fait l'unanimité pendant ses années d'exercice. Sa décision en 2018 de retirer «La Chapelle», œuvre de l'artiste flamand Wim Delvoye historiquement liée au Mudam, lui avait valu de virulentes critiques, certains l'accusant d'avoir des comptes à régler. Les démissions s'étaient ensuite enchaînées, et en 2019 deux lettres anonymes dénonçaient une ambiance «détestable» et de mauvaises conditions de travail.

Quoi qu'il en soit, Suzanne Cotter a ajouté sa patte à l'édifice même du Mudam, en participant à l'élaboration d'une passerelle de 87 mètres. Laquelle permet de relier le boulevard Kennedy au musée, désenclavant le site et renforçant donc son attractivité.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

D'ici deux ans, le Musée d'art moderne et le boulevard Kennedy seront reliés par une étonnante passerelle tout inox. Un ouvrage qui file à 12 mètres du sol au milieu de la végétation du parc des Trois Glands, au Kirchberg.
Une lettre anonyme dénonce les conditions de travail et les démissions en série au Musée d'art moderne.
Musee d'Art Moderne, MUDAM, Musee Trois Glands, Musee Drai Eechelen, Foto Lex Kleren
La décision fait jaser: «La Chapelle» du Mudam va être démontée. A trois jours de son audition par la commission Culture de la Chambre des députés, Suzanne Cotter justifie son choix et assume sa décision.
www.christian-aschman.com