Changer d'édition

C'est reparti pour un tour en parc d'attractions
Culture 1 4 min. 01.06.2021

C'est reparti pour un tour en parc d'attractions

Avouez que cet indescriptible frisson que, seuls, procurent les grands manèges vous a manqué.

C'est reparti pour un tour en parc d'attractions

Avouez que cet indescriptible frisson que, seuls, procurent les grands manèges vous a manqué.
Photo archives : dpa-tmn
Culture 1 4 min. 01.06.2021

C'est reparti pour un tour en parc d'attractions

Pas simple de s'y retrouver pour savoir quel site est ouvert ou non sur la Grande Région, et selon quel protocole sanitaire. Mais pour les impatients de sensations fortes, vaccinés ou non, voilà quelques nouvelles des principaux spots.

(pj avec Marc Jeck) Depuis quelques semaines, les exploitants de parcs d'attractions ont remis en marche leurs manèges, rouvert leurs boutiques, huilé une machinerie à l'arrêt depuis le début de la crise covid. En fonction des pays, et de la décrue de l'épidémie, l'accueil du public prend toutefois des formes variées. 


Lokales, Schueberfouer 2019, Schobermesse, Nachtaufnahme, Foto: Claude Windeshausen
La Schueberfouer aura bien lieu en 2021
Si Lydie Polfer a annoncé ce mercredi que la célèbre foire «n'était pas annulée», la bourgmestre de la Ville de Luxembourg a indiqué que l'évènement pourrait se dérouler à nouveau sur le Glacis. Tout en précisant que les festivités ne ressembleraient pas à celles d'avant la crise.

Côté Allemagne par exemple, on s'en tient à la règle des 3G (Geimpfte, Getestete, Genesene). Autrement dit ne sont acceptées à profiter des animations que les personnes testées, vaccinées ou guéries. Voilà pour la règle que peuvent choisir d'appliquer -ou non- les différents Länder. Ainsi le 27 mai dernier, le ministère bavarois de la Santé a clairement refusé les demandes d'ouverture des parcs d'attractions basés sur son territoire. Dans le même temps, les responsables de Rhénanie-Westphalie accordaient leur feu vert. 

L'Institut Robert-Koch qui suit l'évolution de l'épidémie en Allemagne, ne donne pas de consignes pour la réouverture ou non de ces infrastructures pouvant accueillir des foules de jeunes et adultes, finalement peu enclins à respecter les gestes barrières. A Rust, Europa-Park a fait partie des premiers géants de l'industrie du loisir à oser retrouver le public. Et le 3 juin, sa branche aquatique, «Rulantica», retrouvera (presque) son rythme de croisière. Le tout étant placé sous l'étroite surveillance de l'université de Fribourg. Les scientifiques veillant à ce que le parc ne se mue pas en cluster à ciel ouvert...

Deux millions de visiteurs l'an passé

«Nous avons un concept d'hygiène sophistiqué. L'an dernier déjà, Europa-Park a montré qu'il était possible d'exploiter l'ensemble du site (avec hôtels, gastronomie et le parc aquatique) tout en tenant compte des règles très strictes. Plus de deux millions de visiteurs ont fréquenté la station d'Europa-Park en 2020 sans aucun incident ni problème», rappelle le propriétaire d'Europa-Park, Roland Mack. 

Tickets datés du jour, nombre limité de visiteurs, port obligatoire du masque, distance dans les files d'attente, tests covid négatifs ou preuve de vaccination à présenter à l'entrée : tels sont les compromis pour profiter sans restriction des manèges.

dpa-tmn

Hansapark dans le Schleswig-Holstein, lui, rentrera en piste à compter du 18 juin. Et sans aucun test en guise de pass, annoncent les gérants. En Basse-Saxe, le Heide-Park à Soltau autorise les visiteurs à remonter sur les manèges depuis plusieurs semaines déjà. Mais, depuis le 31 mai, là aussi il n'est plus nécessaire de présenter un certificat de test covid négatif à l'entrée. 

A compter du 10 juin, Phantasialand à Brühl, rouvrira hôtels à thème et manèges. A deux pas de Cologne, les visiteurs devront présenter un billet acheté en ligne daté du jour, une pièce d'identité, un masque, et une preuve valide de vaccination, guérison ou de test négatif.

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

Depuis quelque temps déjà, l'Eifelpark de Gondorf, à quelques dizaines de kilomètres de la frontière luxembourgeoise, est ouvert. Le parc animalier comme les manèges sont accessibles, sans certificat imposé.

Côté français

Tout proche également du Grand-Duché, le parc Walygator a hâte qu'arrive le 12 juin. C'est à cette date qu'il pourra retrouver les visiteurs sur son site de Maizières-lès-Metz. Cela alors qu’initialement, la saison devait débuter le 24 avril dernier... Selon les consignes actuelles, ni un certificat de vaccination, ni test PCR négatif, ni réservation en ligne ne seront nécessaires pour profiter du «Caribbean boat» ou du «Space shooter».

A Disneyland Paris, Mickey et ses amis ont entouré le 17 juin sur leur calendrier. Ils pourront alors reprendre leur joyeux chahut dans les allées au milieu de visiteurs qui auront obligation de porter un masque, à partir de six ans. «On n'a jamais eu autant besoin de rêver» proclame le parc qui, dans la foulée doit inaugurer son premier hôtel entièrement dédié à l'univers Marvel.

En Belgique

En Belgique, le populaire Walibi a décidé de limiter sa jauge d'accueil conformément aux consignes gouvernementales et de n'offrir que de la restauration sous forme à emporter. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Pas plus de 10.000 visiteurs en même temps sur le site. C'est une des limitations que devra suivre le parc d'attractions allemand à l'heure de sa réouverture vendredi 29 mai.