Changer d'édition

"Atlantide" gagne au festival du film
Culture 4 1 13.03.2022 Cet article est archivé
LuxfilmFest

"Atlantide" gagne au festival du film

Loin de la Venise idyllique des cartes postales, "Atlantide" dépeint une histoire d'initiation masculine violente et vouée à l'échec... C'est une véritable expérience sensorielle et cinématographique.
LuxfilmFest

"Atlantide" gagne au festival du film

Loin de la Venise idyllique des cartes postales, "Atlantide" dépeint une histoire d'initiation masculine violente et vouée à l'échec... C'est une véritable expérience sensorielle et cinématographique.
Photo: Atlantide
Culture 4 1 13.03.2022 Cet article est archivé
LuxfilmFest

"Atlantide" gagne au festival du film

Un film sur l'initiation masculine à Venise, loin de l'idylle de carte postale de la cité lagunaire, remporte le Grand Prix.

Avec 16.000 participants (dont près de 10.000 spectateurs et spectatrices de cinéma), le 12e Luxembourg City Film Festival dépasse ses propres attentes, comme l'indique la direction du festival dans un communiqué de presse publié samedi. 

Le jury international, présidé par le cinéaste palestinien Elia Suleiman, a décerné le Grand Prix du festival au film «Atlantide» de Yuri Ancarani. Le jury de la presse a décerné le prix de la critique à deux films : «Hit the Road» de Panah Panahi et «Prayers for the Stolen» de Tatiana Huezo. 

Les vidéo 360 ne sont pas supportées. Voir la vidéo 360 dans l'app Youtube.

«Atlantide» raconte l'histoire de Daniele, un jeune homme de Sant'Erasmo, une île au bord de la lagune de Venise. Il se débrouille comme il peut pour gagner sa vie. Autour de lui, les autres garçons vénèrent les barchinos (bateaux à moteur). Daniele rêve lui aussi d'établir un record de vitesse avec son bateau lors de courses illégales et extrêmement dangereuses. Loin de la Venise idyllique des cartes postales, ce film décrit une histoire d'initiation masculine violente et vouée à l'échec... C'est une véritable expérience sensorielle et cinématographique.

Le jury du documentaire a décerné le prix du documentaire au film argentin "What will Summer bring" d'Ignacio Ceroi. Le nouveau prix 2030 Award by Luxembourg Aid & Development a été attribué à "Aya" de Simon Coulibaly Gillard, et une mention spéciale a été décernée à "Prayers for the Stolen" de Tatiana Huezo dans cette catégorie de prix.

Qué será del verano, What Will Summer Bring, de Ignacio Ceroi.
Qué será del verano, What Will Summer Bring, de Ignacio Ceroi.

Le prix VR a été attribué ex-aequo à «Goliath : Playing with Reality» de Barry Gene Murphy et May Abdalla et «We are at home» de Michelle et Uri Krano.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet