Change Edition

Mobilité à Walferdange : concepts innovants déi gréng

Déi gréng Walfer ont invité récemment François Bausch, 1er échevin de la Ville de Luxembourg, en charge de la mobilité et des transports, à une conférence-débat sur la mobilité.

Pas de concept pour la mobilité douce à Walferdange

En introduction, les représentant(e)s déi gréng au conseil communal, Liz Paulus et Camille Peping, ont présenté la problématique de la mobilité à Walferdange ainsi que les propositions déi gréng. Vu les 24000 véhicules motorisés qui traversent tous les jours la commune, des mesures doivent être prises dans tous les domaines de la mobilité à Walferdange afin d’accroître la qualité de vie et la sécurité, comme par exemple :
•l’aménagement des rues afin de limiter les vitesses (p. ex. rue de la Gare)
•la réduction du nombre minimal d’emplacements de parking par unité d’habitation
•l’installation de passages souterrains pour vélos au centre et près de la gare
•la mise en pratique d’un concept local pour vélos

Innovations à Luxembourg pour réduire la circulation motorisée

Lors de la deuxième partie de la soirée, François Bausch a présenté les actions entrepris à la ville de Luxembourg, afin de favoriser la mobilité douce et les transports en commun qui ont tous connu un grand succès auprès des habitants:
•système vélo’h et réseau de pistes cyclables
•annonces électroniques des bus en temps réel
•infrastructures projetées pour piétons et cyclistes (pont Cents-Kirchberg et ascenseur Pfaffenthal-Limpertsberg).
•système car-sharing (en projet)

Une collaboration plus intense entre Luxembourg et Walferdange ?

Lors de la discussion qui suivait les présentations, M. Bausch a affirmé qu’une station vélo’h pourrait bien être installé à Walferdange, lorsque l’ascenseur du Pfaffenthal sera opérationnel et que d’autres stations seront installés dans les quartiers nord de la vile (Eich, Beggen). De même, les annonces éléctroniques pour bus pourront être installés à Walferdange lorsque les véhicules des entreprises privées seront équipées et avec la participation financière de la commune de Walferdange .

Finalement, François Bausch s’est exprimé en faveur d’une collaboration plus intense entre la ville de Luxembourg et ses communes voisines concernant la mobilité.