Change Edition

Echange scolaire "Comenius"

Dans le cadre d’un projet faisant partie du programme Comenius, des enseignantes des écoles partenaires de l’Ecosse, de la France et de la Suède ont visité le Luxembourg pendant la semaine du 25 mars 2014.


Le programme Comenius a été lancé en 1997 par l’Union Européenne dans l’intention de promouvoir la communication, la coopération et la mobilité entre membres d’écoles de tous niveaux scolaires à l’intérieur de l’Union Européenne. Cette fois-ci, l’« école fondamentale de la ville de Remich », « St.Timothy’s primary school Glasgow », l’ « école Arenc Bachas Marseille » et la « Grundskola Fullriggaren Malevik » ont pris l’initiative de développer et de réaliser des activités autour du projet intitulé « Raconte-moi une histoire : littérature, culture, pédagogie». Cet échange international de deux ans, du septembre 2013 au juillet 2015, est divisé en deux parties : Premièrement, il s’agit de présenter les pays et plus précisément les régions ou les villes des membres impliqués. En plus, chaque école propose un conte typique de son pays aux partenaires et ceux-ci travailleront alors avec leurs élèves sur cette histoire. À chaque nouvelle rencontre, ils exposent les fruits de ce travail soit sous forme de créations artistiques, écrites ou théâtrales. Dans une deuxième phase, les écoles sont encouragées à créer une histoire commune en intégrant éventuellement les héros des quatre contes présentés : Loch Ness, le soldat de plomb, un personnage d’Astrid Lindgren et finalement Melusine et le Comte Sigefroid du Luxembourg. Les élèves de l’école fondamentale de Remich ont présenté cette légende sous forme d’un musical écrit par J.-P. Rollinger. Après le spectacle, les invités avaient la possibilité de goûter les spécialités gastronomiques luxembourgeoises : « Bouneschlupp », « Feierstengszalot », « Gelli», « Kachkéis », « Kniddelen » et comme dessert le « Bamkuch » et les « Wäffelcher ».

A travers l’échange, les institutrices et leurs élèves font connaissance de cultures et de valeurs étrangères, ils bénéficient d’une ouverture d’esprit et travaillent leurs compétences langagières et expressives. Les Mosellans avaient prévu un large programme culturel : réception à la mairie de Remich, visite du musée européen à Schengen, de la cave Desom, de la Chambre des Députés, de l’ancienne ville du Luxembourg avec les restes de la forteresse et avec vue sur l’abbaye de Neumünster.

Pourtant, à côté de toutes ces activités, les invités se sont surtout intéressés au système scolaire luxembourgeois et ont assisté avec plaisir à quelques cours. Le bilan s’énonce que les défis pédagogiques rencontrés dans les quatre pays sont à peu près les mêmes : les instituteurs sont confrontés à une population scolaire d’hétérogénéité croissante et tous insistent sur un bon comportement avec du respect mutuel et sur le développement d’une attitude positive envers l’école et les apprentissages. Quelques différences se manifestent dans la répartition des branches, l’évaluation, les méthodes d’enseignement et surtout l’effectif des élèves avec au moins 25 enfants par classe. Les invités étaient fortement impressionnés par le multilinguisme dans notre système scolaire.

Le programme des visites et des réunions est documenté sur la plateforme internet « e-Twinning » un moyen facile et efficace de suivre la progression du projet et d’entrer en contact avec toute personne intéressée à intégrer la dimension internationale et européenne dans son école.