Change Edition

Ginette Kolinka, rescapée d'Auschwitz, une première au LGL

Le LGL a eu une visite pour le moins exceptionnelle. En ce jeudi 18 octobre, Madame Ginette Kolinka, une des dernières rescapées du camp d’Auschwitz-Birkenau est venue témoigner pour la toute première fois au Luxembourg et ce auprès de tous les élèves des classes de terminale et de leurs professeurs. Près de 200 personnes étaient présentes pour écouter ce témoignage émouvant, mais aussi très captivant.

Son témoignage a duré près de deux heures et certains élèves ont regretté que cela se soit terminé aussi rapidement. Cependant, cela ne les a pas empêchés de poser plusieurs questions. Marie a d’ailleurs demandé si Ginette ressentait encore aujourd’hui de la haine envers les Allemands. Cette question, particulièrement intéressante, a permis à Ginette de dire qu’on ne peut pas ressentir de la haine envers quelqu’un qui n’est pas directement responsable du meurtre des membres de sa famille. On ne peut donc en vouloir à toute une nation, seulement aux responsables.

Ginette Kolinka a aussi fait remarquer qu’elle se rend avec plaisir auprès des jeunes dans les lycées afin de leur transmettre son histoire, mais aussi de faire de cette future génération des passeurs de mémoire. Elle a également rajouté que « la guerre, c’est le comble de la haine » et qu’il faut à tout prix éviter que cela ne recommence.