Change Edition

Des élèves du LGL en visite à Auschwitz

Quelque quarante-deux élèves de 2e, accompagnés de quatre professeurs du LGL, Madame Stéphanie Duchaine et Messieurs Raoul Klapp, Patrick Krier et Claude Schock, se sont rendus aux camps de concentration et d’extermination d’Auschwitz du 2 au 7 janvier 2018.

Ce début d’année s’avère être une période déjà fort chargée pour ces quelques élèves qui se sont portés volontaires pour le voyage pédagogique à Auschwitz.

Le voyage qui s’est déroulé en autocar a duré près de 13 heures. Étant donné que le voyage était assez long, la première journée a plutôt débuté de manière sereine. L’après-midi du 3 janvier était essentiellement consacrée à préparer les élèves à la visite du camp de concentration d’Auschwitz. C’est dans une salle de conférence de l’hôtel que tout le monde s’est retrouvé pour tout d’abord faire part de ses attentes concernant la future visite. Pas moins de huit élèves ont pris la parole pour expliquer à toute l’assemblée quelles raisons les avaient encouragés à faire ce voyage. Certains ont avoué vouloir voir de leurs propres yeux ce que les livres d’histoire décrivent pour mieux pouvoir réaliser les atrocités qui ont eu lieu. D’autres ont plutôt voulu découvrir les lieux pour mieux pouvoir s’imprégner de l’empreinte laissée par la Seconde Guerre mondiale, une empreinte immuable.

Étant donné que les élèves n’avaient pas la possibilité de profiter des explications d’un témoin de l’époque, ils ont eu l’occasion de regarder une séquence de la vidéo tournée au LGL en mai dernier. Monsieur Paul Sobol, passeur de mémoire et rescapé des camps, s’était rendu au LGL pour justement témoigner de son vécu auprès des trois cents élèves présents ce jour-là. Cette vidéo leur a alors déjà permis de mieux comprendre l’Histoire, mais ils ont aussi déjà pu se préparer mentalement aux jours éprouvants qui allaient suivre.

Dans la matinée du 4 janvier, les élèves ont pu découvrir le plus grand complexe concentrationnaire d’Auschwitz. Accompagnés de deux guides, les élèves ont parcouru le site tout en écoutant de manière attentive les explications détaillées. Il faut dire qu’après quatre heures de visite, les élèves étaient épuisés, mais en même temps conscients de ce qui s’était déroulé à Auschwitz. Certains regards en disaient long. Les élèves ont été fort marqués par ce qu’ils ont pu découvrir, mais aussi par les nombreuses explications de nos guides. Nous avons tous, entre autres, mieux été informés sur le docteur Mengele et toutes les expériences qu’il a faites sur des hommes, femmes et enfants.

De retour à l’hôtel, les élèves se sont à nouveau retrouvés dans la salle de conférence pour discuter en plusieurs groupes des expériences vécues jusqu’à présent. Ces après-midis avaient pour but de faire travailler les élèves sur un sujet bien précis et qui portera ses fruits dans un très proche avenir sous forme de brochure que l’on pourra tous découvrir lors des journées portes ouvertes du lycée du 4 et 5 mai 2018.

Le 5 janvier, les élèves ont ensuite visité le camp d’extermination d’Auschwitz-Birkenau et ont pu découvrir un site encore désert car nous étions les premiers sur place. Ce fut une situation plutôt exceptionnelle, sachant que chaque année, et ce depuis 2015, le nombre de visiteurs a dépassé les 2 millions. Nous avons pu observer du haut de la tour l’immensité de ce site et ses170 ha de terrain. Beaucoup d’élèves ont été surpris par l’étendue du site et ont été très impressionnés.

C’est au courant de l’après-midi que nous nous sommes mis en route vers Cracovie, pour terminer le voyage sur une note plus douce. Le lendemain, nous avons fait la visite des différents quartiers et obtenu de nombreuses informations de notre guide Silwia. Elle nous a emmenés sur les traces de Spielberg qui a tourné son film « La Liste de Schindler » dans les quartiers de la ville, puis elle nous a emmené dans le quartier de Kazimierz pour finir par le château de Wawel. Ce n’est que vers 18 heures que nous avons repris la route pour rentrer au Luxembourg.

Bien que ce voyage ait été harassant, voire poignant pour certains, les élèves ont tout de même très apprécié l’ensemble du voyage et ont eu la possibilité unique de découvrir Auschwitz sous cet angle, mais aussi de vivre une expérience qu’ils n’oublieront pas de sitôt.