Change Edition

L’autisme et la psychologie positive

La semaine dernière, M. Julien Gonçalves, psychologue à la FAL, a référé sur « L’autisme et la psychologie positive ». Une vingtaine de personnes ont assisté à la présentation, qui s’est déroulée dans la salle de réunion à Rambrouch. La psychologie positive s’intéresse surtout à la santé et au bien-être, à ce qui rend les humains résilients, heureux, optimistes, plutôt qu'aux sources des psychopathologies.

L’autisme ne peut certes pas être guéri, mais ce qui aide est un environnement sensibilisé à l’autisme, des stratégies éducatives et d’accompagnement efficaces. La psychologie positive offre ici – en l’adaptant à l’autisme – tout un spectre de stratégies et d’idées nouvelles, complémentaires dans le but de développer les compétences sociales et de renforcer l’estime de soi, en développant, p.ex. la résilience, l’optimisme, l’humour, la gentillesse et l’auto-efficacité.

La psychologie positive peut contribuer activement au bien-être de ces personnes.

Merci pour cette présentation très intéressante.