Change Edition

Reaktioun vun de Stater Sozialisten op d'Decisioun vum Atelier/Schluechthaus


Les Stater Sozialisten ont pris note de la décision de l’Atelier d’abandonner le projet « Schluechthaus ». Cette décision appelle la réaction suivante de la part des Stater Sozialisten.

Tout d’abord, depuis plusieurs années les Stater Sozialisten s’engagent pour l’implantation d’un centre de rencontre et de culture pour jeunes sur le site de l’Ancien Abattoir à Hollerich. Un tel centre comporterait des salles de répétition, de danse, un studio d’enregistrement, une salle d’exposition etc.
Les Stater Sozialisten sont toujours en faveur de la création d’un tel centre qui apporterait un soutien très important pour la création culturelle en Ville mais auquel les responsables de l’Atelier se sont opposés. Ce projet n’est dès lors pas touché par la décision de l’Atelier ; au contraire, sa réalisation est rendue plus facile.

Ensuite, les Stater Sozialisten ont toujours exprimé leur appui pour la recherche d’un site alternatif pour l’Atelier si jamais un déménagement s’avérerait nécessaire. En effet, l’Atelier joue un rôle important dans l’offre culturelle en Ville et au-delà. A plusieurs reprises, les Stater Sozialisten ont donc demandé au bourgmestre d’explorer la possibilité de trouver des sites alternatifs pour aider l’Atelier à s’agrandir en cas de besoin. Or, aucun effort n’a été entrepris dans ce contexte par le collège échevinal. La présente décision de l’Atelier est donc le résultat d’une mauvaise gestion du dossier par la coalition DP-Déi Gréng.

Par plusieurs questions communales ainsi qu’une motion déposée par Marc Angel, les Stater Sozialisten ont demandé à ce qu’un centre de rencontre et de culture pour jeunes soit implanté sur le site de l’Ancien Abattoir. Dans ses réponses, le bourgmestre a, à plusieurs reprises, estimé que le collège échevinal rejoignait nos propositions.
Les Stater Sozialisten demandent dès lors à ce que le collège échevinal bleu-vert tienne enfin parole et commence à établir, dans les meilleurs délais, des plans pour implanter un centre de rencontre et de culture pour jeunes sur le site de l’Ancien Abattoir. Ces plans devront être établis en toute transparence et sur base d’une concertation aussi large que possible, ceci afin d’éviter une duplication de la situation actuelle, engendrée par un manque éclatant de transparence, de communication et de dialogue de la part de la coalition bleu-vert.

Enfin, reste la question comment un promoteur privé peut se désister d’un projet alors que le collège échevinal a tout au long des discussions prétendu qu’un projet concret n’existait pas et a assuré, sur demande des Stater Sozialisten, que tout projet serait attribué par soumission publique. Est-ce que le projet était quand-même plus concret que la coalition bleu-vert ne l’a laissé croire?

(communiqué de presse du 17 mars 2011)
http://www.christopheschiltz.lu/2011/03/reaktioun-vun-de-stater-sozialisten-iwwert-ddecisioun-atelierschluechthaus/