Change Edition

Qualité de vie ou chaos? Lettre ouverte au conseil communal

Projets de logement à Warken:
Qualité de vie ou chaos?

Depuis plusieurs années, les habitants de Warken observent avec grand souci la politique de la Commune d’Ettelbruck en matière de logement et de la circulation routière dans leur localité. En particulier, les projets de logement prévoient une construction excessive d’habitations qui perturberait sérieusement la qualité de vie des citoyens.

Depuis deux ans, la “Biergerinitiativ Warken” (BIWA) se préoccupe de cette situation et essaie de provoquer auprès des responsables de la Commune un retour à une politique raisonnable.

Lors d’une première entrevue avec le Collège Echevinal, en date du 24 janvier 2011, la BIWA présenta un catalogue de 51 éléments de soucis avec la demande aux politiciens de prendre position.
Lors d’une deuxième rencontre, en date du 4 avril 2011, le Collège Echevinal déclara qu’il lui était impossible, pour des raisons de temps, de répondre par écrit à un document d’une telle extension.
Si la BIWA pouvait comprendre dans une certaine mesure cette explication, elle était pourtant d’avis que les différents points pouvaient au moins être discutés oralement.

Or, la déception fut grande puisque, lors de la réunion, aucune prise de position de la Commune quant aux problèmes vitaux de la localité n’eut lieu. Tout au plus , quelques précisions de détails furent fournies. En outre, il y eut la présentation de deux projets peu réalistes sur la création d’un centre de village et sur la libération du cours de la Bourschterbaach. À la fin de la séance, beaucoup de questions restaient ouvertes; par contre, il y eut peu de réponses et peu d’ébauches de solutions.

Il est évident qu’une augmentation explosive de la population, sans adaptation des infrastructures, qui aujourd’hui déjà sont insuffisantes, est inacceptable. Dans un court espace de 8 à 9 ans, on prévoit un accroissement de la population de 1000 habitants, dont la plupart dans trois nouveaux lotissements à Warken.

Ces projets sont en relation directe avec des problèmes qu’actuellement déjà la Commune ne peut ou ne veut pas résoudre:
•Effondrement de la circulation routière, en particulier par l’arrivée journalière d’environ 2000 voitures par le chemin rural de Feulen
•Manque de places de parking à cause des stationneurs permanents venus de l’extérieur
•Manque de transport en commun (Citybus), de zones vertes, de pistes cyclables, d’aires de jeux,…
Par ailleurs, l’accroissement explosif de la population exigera des infrastructures supplémentaires pour les écoles, les crèches et les maisons-relais.

Afin de résoudre durablement les problèmes de la circulation à Warken et à Ettelbruck, il est inévitable de créer le contournement de Feulen vers Schieren (Connexion des routes N15 et N7).
Ceci ne se fera certainement pas sans exercer une presssion politique assidue de la part du Collège Echevinal d’Ettelbruck et particulièrement de son bourgmestre qui, en sa fonction de député, devrait et devra intervenir sans relâche auprès du Gouvernement.

En conclusion: Quelle option prennent les responsables communaux pour la localité de Warken?
Est-ce la concentration excessive d’habitats avec, en consequence, l’étouffement de la localité?
Ou est-ce la qualité de vie des citoyens? Les habitants de Warken optent pour la qualité de vie et espèrent que le prochain Conseil Communal, qui sera élu sous peu, se chargera de ce souci.

Le comité de la Biergerinitiative Warken