Change Edition

La pétition 1026 - un attrait pour les frontaliers au Luxembourg!

Les habitants des régions limitrophes du Luxembourg - Allemagne, Belgique et France -travaillant au Luxembourg, pèsent positivement sur l'économie du Grand-Duché. On trouve par ailleurs maints luxembourgeois qui ont des liens familiaux avec les frontaliers. Ma mère est née à Montmédy (Meuse) de parents luxembourgeois qui dans la deuxième moitié du 19e n'ont pas trouvé de travail au Grand-Duché. Et les cousines qui habitent après comme avant à Montmédy parlent avec beaucoup d'amiration du Luxembourg.


Quant au droit de travail, les frontaliers ont les mêmes droits et obligations que les résidents luxembourgeois. Cela est également le cas pour les nombreux non luxembourgeois qui habitent et travaillent au Luxembourg.


Les luxembourgeois et les non luxembourgeois se donnent chaque jour la main pour le bonheur de leurs familles et notamment de leurs enfants.


Travaillons ensemble - fêtons ensemble.


Tous ils sont appelés à signer sur le site de la Chambre des Deputés Luxemnbourg la pétition 1026 demandant le mardi de Pentecôte comme jour férié.


Pourquoi ce jour libre en sus: Pour fêter dignement le patrimoine mondial de l'UNESCO au Luxembourg: La célèbre procession dansante d'Echternach, ainsi que la vieille ville de la capitale, avec la Ville-Basse du Grund (abbaye de Neumünster). Sans oublier les belles églises du pays. Si on voit nos groupes folkloriques se produire avec des anciennes danses, on se rappelle bien que le Duché était une fois beaucoup plus grand que le Grand-Duché d'aujourd'hui. Et que la culture ne connaît point de frontières.


Travaillons ensemble, dansons ensemble, fêtons ensemble, signons ensemble la pétition 1026. C'est un signe trés fort de notre volonté d'avancer ensemble vers une société plus juste et fraternelle.