Wählen Sie Ihre Nachrichten​

«Un plus au niveau sportif et aussi extra-sportif»
Sport 2 Min. 26.01.2018 Aus unserem online-Archiv
Florent Malouda à Differdange

«Un plus au niveau sportif et aussi extra-sportif»

Le président Fabrizio Bei au côté de sa nouvelle recrue Florent Malouda.
Florent Malouda à Differdange

«Un plus au niveau sportif et aussi extra-sportif»

Le président Fabrizio Bei au côté de sa nouvelle recrue Florent Malouda.
Photo: Chris Karaba
Sport 2 Min. 26.01.2018 Aus unserem online-Archiv
Florent Malouda à Differdange

«Un plus au niveau sportif et aussi extra-sportif»

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Après la France, l'Angleterre, la Turquie, l'Inde et l'Egypte, Florent Malouda (37 ans) va découvrir la BGL Ligue. L'ex-international français s'est engagé pour aider Differdange à décrocher une place en Coupe d'Europe.

(DH) - Après la France, l'Angleterre, la Turquie, l'Inde et l'Egypte, Florent Malouda (37 ans) va découvrir la BGL Ligue. L'ex-international français s'est engagé pour les six prochains mois pour apporter son expérience et aider Differdange à décrocher une place en Coupe d'Europe.

Florent Malouda (37 ans) est officiellement Differdangeois depuis ce vendredi soir. Le vice-champion du monde 2006, vainqueur de la Ligue des champions 2006 et multiple champion de France avec Lyon a signé un contrat de six mois avec option.

L'ancien international français aux 80 sélections a officiellement été présenté par le club de la Cité du Fer, ce vendredi soir, par le président Fabrizio Bei qui a d'emblée indiqué que c'était «un grand honneur d'avoir Florent parmi nous.» «C'est un grand honneur pour la ville de Differdange mais aussi pour le football luxembourgeois d'avoir une grande personnalité qui vient nous donner un coup de main, nous apporter quelque chose en plus au niveau sportif et aussi au niveau extra-sportif.»

Le Guyanais s'entraînait avec les Rouges depuis quelques mois sous les ordres de Pascal Carzaniga et vient apporter toute son expérience à un groupe, actuellement septième de BGL Ligue, qui cherchera à décrocher une place européenne au terme de la saison.

«Pourquoi pas la Coupe?»

«Pour moi, Differdange est une suite logique. J'ai sollicité le président à travers le coach. C'est une histoire d'amitié. J'avais sollicité le club pour pouvoir m'entraîner. Je vis avec ce groupe depuis trois-quatre mois, mais rien n'était programmé. De fil en aiguille, on a abordé le fait que je puisse être qualifié pour l'aspect compétition. C'est une relation de confiance et d'amitié qui s'est construite, et par rapport à cela, je me suis dit: j'ai envie!», a commenté Malouda qui a entamé son cycle de cours pour passer ses diplômes d'entraîneur au CNF de Mondercange.

Pour le coach Pascal Carzaniga, ce recrutement de l'ancien joueur de Chelsea n'est pas corollaire avec des ambitions revues à la hausse. «Les objectifs ont été fixés en début de saison et ne changent pas. Nous savions que ça allait être difficile de réaliser le même parcours que la saison dernière. Avec les mauvais résultats du premier tour, la pression s'est naturellement installée. Nous étions partis pour jouer le titre, mais les deux premiers sont bien lancés. L'objectif du podium est très important. Ce sera le minimum et nous avons la Coupe en ligne de mire.»

«Il a gagné la Coupe d'Angleterre, alors pourquoi ne pas remporter la Coupe de Luxembourg avec nous», a conclu le président Bei qui s'est coupé la barbe pour conjurer le mauvais sort.

Plus d'informations ce samedi 27 janvier dans le Luxemburger Wort


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Pour retrouver la Coupe d'Europe à la fin de la saison, Niederkorn a confié les rênes de son équipe-fanion à Cyril Serredszum. L'ancien coach du Fola sera assisté par Serge Wolf. Le binôme français devra remplir sa mission pour être reconduit. Premier test: Mondorf samedi.
Avec l'arrivée de Cyril Serredszum et de Serge Wolf les cartes sont rebattues à Niederkorn, mais l'objectif reste le même: l'Europe.
Fabien Matagne ne sera plus l'entraîneur du Racing dans les prochains jours. Le vestiaire s'est soulevé contre le technicien français, mais les problèmes financiers rencontrés par le club de la capitale compliquent la rupture entre les deux parties.
Au Verlorenkost, Fabien Matagne s'est mis à dos une bonne partie de son vestiaire.
Au Théâtre du Centaure, «Illusions» d’Ivan Viripaev, mis en scène par Sophie Langevin, confronte les spectateurs à un texte aussi vertigineux dans son architecture que dans sa remise en question de pas mal de ces convictions sur lesquelles nous fondons nos existences.
Illusions, théâtre du centaure, janvier 2016
EDITORIAL
A quel saint se vouer? Alors que nous nous croyions enfin repartis sur les sentiers de la croissance, voilà que le fragile équilibre se rompt sous la pression des crises géopolitiques, de la résurgence du terrorisme, de la baisse du prix de l'énergie et de la volatilité des marchés financiers.
«Unicareers» devient incoutournable¶
Yannick Frank est jeune, dynamique et plein d'idées. ll rejoint Moovijob en septembre 2010 afin de lancer avec le fondateur de ce salon, Gilles Risser, la première édition du Moovijob Tour DeLux qui est très vite devenu l’évènement de référence du recrutement et de la formation au Grand-Duché. Il explique quelles sont les enjeux pour un jeune diplomé à la recherche d'un emploi.