Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Paris-Nice: Bernal détrône Kwiatkowski
Michal Kwiatkowski a perdu son maillot jaune, tout profit pour son jeune équipier Egan Bernal.

Paris-Nice: Bernal détrône Kwiatkowski

Photo: AFP
Michal Kwiatkowski a perdu son maillot jaune, tout profit pour son jeune équipier Egan Bernal.
Sport 2 Min. 16.03.2019

Paris-Nice: Bernal détrône Kwiatkowski

Le Colombien Daniel Martinez (Education First) a remporté ce samedi la 7e et avant-dernière étape de Paris-Nice alors que son compatriote Egan Bernal (Sky) a endossé le maillot jaune de leader à la veille de la conclusion. Bob Jungels a concédé du terrain sur les pentes du Turini.

(ER/AFP) - Le Colombien Daniel Martinez (Education First) a remporté ce samedi la 7e et avant-dernière étape de Paris-Nice alors que son compatriote Egan Bernal (Sky) a endossé le maillot jaune de leader à la veille de la conclusion.

Cette 7e étape promettait un défi de grimpeurs sur l’ascension menant au col de Turini. A ce jeu, la délégation colombienne s’est particulièrement illustrée dans le final, puisque parmi les 38 échappés du jour, ce sont deux Colombiens qui ont pris les deux premières places…. avantage Daniel Martinez dans le dernier kilomètre sur son compatriote Miguel Angel Lopez.

Dans le groupe des favoris, c’est aussi un Colombien qui a pris les commandes de la course. Egan Bernal a pris la tête du classement général après la défaillance de son coéquipier Michal Kwiatkowski dans les deux derniers kilomètres.

Le Polonais, qui portait le maillot jaune dans cette étape de 181,5 kilomètres, a lâché prise dans l'ultime montée, à l'approche des 3 derniers kilomètres. Auparavant, Luis Leon Sanchez (2e du classement) et Bob Jungels (5e) avaient connu le même sort. 

Bob Jungels grimace. Le champion national a perdu du terrain dans l'ultime ascension du jour.
Bob Jungels grimace. Le champion national a perdu du terrain dans l'ultime ascension du jour.
Photo: Serge Waldbillig

Le champion national craignait cette arrivée en côte et n'a pas pu suivre les meilleurs sur cette ascension mais au final, le Luxembourgeois de Deceuninck est parvenu à conserver sa place dans le top 10 du général. Jempy Drucker a parfaitement limité les dégâts sur cette étape alors qu'Alex Kirsch a particulièrement souffert, sans doute avait-il encore dans les jambes les efforts consentis la veille alors qu'il était en échappée sur la route menant le peloton vers Brignolles.

Au classement général, Bernal précède désormais de 45" le Belge Philippe Gilbert, membre de l'échappée et qui est passé tout près du hold-up, l'ancien champion du monde s'est retrouvé maillot jaune virtuel. Nairo Quintana complète le podium à 46".

Dimanche, la 8e et dernière étape se joue sur une boucle de 110 kilomètres autour de Nice. Le parcours, ardu, comporte six ascensions, la dernière à 9 kilomètres de l'arrivée.

Le classement de l'étape: 1. Daniel Martinez (COL/EF1), les 181,5 km en 4h 55'49"  (moyenne: 36,8 km/h), 2. Miguel Angel Lopez (COL/AST) à 6", 3. Nicolas Edet (FRA/COF) 20", 4. Simon Yates (GBR/MIT) 20", 5. Jonathan Hivert (FRA/DEN) 55",...  26. Bob Jungels (LUX/DEC) 6'07", 65. Jempy Drucker (LUX/BOR) 18'17", 108. Alex Kirsch (LUX/TRE) 27'55".

Le classement général:  1. Egan Bernal (COL/SKY) 26h35'26", 2. Philippe Gilbert (BEL/DEC) à 45", 3. Nairo Quintana (COL/MOV) 46", 4. Michal Kwiatkowski (POL/SKY) 1'03", 5. Jack Haig (AUS/MIT) 1'21", 6. Romain Bardet (FRA/ALM) 1'45", 7. George Bennett (NZL/JUM) 2'20", 8. Ilnur Zakarin (RUS/KAT) 2'52", 9. Rudy Molard (FRA/FDJ) 3'02", 10. Bob Jungels (LUX/DEC) 3'06"...  45. Jempy Drucker (LUX/BOR) 28'05", 75. Alex Kirsch (LUX/TRE) 45'10".