Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Moris et Sinani régalent, Chanot cauchemarde
Sport 4 Min. 23.09.2022
Football

Moris et Sinani régalent, Chanot cauchemarde

Danel Sinani (à gauche) a une fois de plus été au four et au moulin face à la Turquie avec, à la clef, un but et une passe décisive.
Football

Moris et Sinani régalent, Chanot cauchemarde

Danel Sinani (à gauche) a une fois de plus été au four et au moulin face à la Turquie avec, à la clef, un but et une passe décisive.
Photo: sportspress.lu/Jeff Lahr
Sport 4 Min. 23.09.2022
Football

Moris et Sinani régalent, Chanot cauchemarde

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Voici le bulletin de notes des Luxembourgeois. De 1 pour un match éblouissant à 6 pour une prestation catastrophique. Interagissez avec nous! Votez!

Anthony Moris et Danel Sinani ont confirmé leur excellente première partie de campagne ce jeudi à Istanbul (3-3). Ils ont porté l’équipe à bout de bras alors que Maxime Chanot passait complètement à côté de son sujet et cédait sa place à la pause.

Anthony Moris: 2

Sa passe tout en glissade offre le premier but à Marvin Martins. Pas étonnant quand on connaît sa qualité au pied. Pas engagé sur les deux premiers buts, il avait déjà empêché Enes Ünal de donner l’avance à la Turquie (18e). Il se montra encore impeccable après le repos et fut l’auteur d’un réflexe étourdissant sur une tête à bout portant d’Ünal (60e). Il ne peut rien sur la dernière égalisation turque.


Anthony Moris a tout fait pour conserver les trois points de la victoire mais la dernière frappe turque était celle de trop.
Anthony Moris a tout fait pour conserver les trois points de la victoire mais la dernière frappe turque était celle de trop.
Photo:sportspress.lu/ Jeff Lahr

Marvin Martins: 3

Le défenseur de l’Austria Vienne a fait preuve d’opportunisme en exploitant la mésentente entre Eren Elmali et Ugurcan Cakir pour s’offrir un troisième but personnel en sélection. Bon vers l’avant, il a parfois laissé un gouffre dans son dos, peu aidé par une couverture pas assez efficace. Remplacé après quelques minutes en deuxième mi-temps par Florian Bohnert.


Laurent Jans: 3

Le capitaine était en mission pour sa 86e sélection. Son recentrage ne lui a visiblement pas posé de problème. Ses nombreuses interventions ont souvent manqué de sobriété, mais il reste vif dans ses gestes.

Maxime Chanot: 5

Si bon depuis le début de la campagne, le défenseur new-yorkais a mangé son pain noir en Turquie. Sa semelle sur Muhammed Aktürkoglu est à la base de la première égalisation locale. Sa malheureuse intervention sur le centre-tir de Cengiz Ünder relance les Turcs. Il est encore à la base de l’avertissement reçu par Martins. Remplacé par Lars Gerson à la pause.

Mica Pinto: 4

Le latéral du Sparta Rotterdam était branché sur courant alternatif. Parfois un peu large au marquage, il s’est impliqué dans le jeu vers l’avant avec un bonheur mitigé.

Leandro Barreiro: 3

On a vu le milieu de terrain de Mayence redescendre parfois pour faire le cinquième défenseur comme Christopher Martins avant lui. Homme-orchestre de l’entrejeu, il a coupé tant qu’il a pu toutes les trajectoires pour gratter quelques ballons. Il a souffert au plus fort de la domination turque.


Leandro Barreiro était redescendu d’un cran pour ventiler les ballons devant la défense. Mission accomplie.
Leandro Barreiro était redescendu d’un cran pour ventiler les ballons devant la défense. Mission accomplie.
Photo: sportspress.lu/ Jeff Lahr

Vincent Thill: 3

Le joueur de Solna est souvent descendu dans le jeu pour amorcer les contres visiteurs. Ses incessants recentrages ont ouvert des brèches béantes sur le flanc gauche turc. Sa qualité technique lui a permis d’émerger avant de connaître un second acte plus terne à l’image de son équipe.

Sébastien Thill: 4

L’aîné de la famille a connu une première demi-heure compliquée. Ses nombreuses courses sont venues compenser un jeu vers l’avant trop timide. Son tacle en fin de première mi-temps empêche Elmali d’inscrire un but. Précieux tout de même dans le replacement.

Danel Sinani: 2

Sa capacité à garder le ballon a soulagé le Luxembourg au moment où les Turcs poussaient. Toujours juste dans son jeu court, ses transversales ont souvent abouti. Il a exploité le nectar d’Yvandro Borges pour devancer le retour de Caglar Söyüncü et inscrire son neuvième but en sélection avant d’être à la base du troisième but lorsqu’il alerte Bohnert à droite.

Yvandro Borges: 3

On avait déjà coché les cases talent, replacement et audace. On va songer à rajouter celle de «volume de courses». La promesse de Mönchengladbach a multiplié les efforts sur son côté gauche. Il aurait dû obtenir une faute aux abords de la surface de réparation. Il s’est «vengé» en délivrant une offrande à Sinani pour le 1-2 après un magnifique effort.


Yvandro Borges a confirmé les bonnes dispositions entrevues lors de ses dernières sorties. La promesse monte en puissance.
Yvandro Borges a confirmé les bonnes dispositions entrevues lors de ses dernières sorties. La promesse monte en puissance.
Photo: sportspress.lu/Jeff Lahr

Gerson Rodrigues: 3

L’homme des coups d’éclat n’a pas failli à sa réputation. Intermittent du spectacle en première mi-temps lorsqu’il adresse notamment une tête au premier poteau avant de sortir une percée sur la gauche ponctuée par un tir enroulé du droit au ras du poteau, il disparaît des radars ensuite jusqu’à son but sur un centre de Bohnert. Une 13e réalisation personnelle qui a failli rapporter trois points au Luxembourg.

Lars Gerson: 3

 Il existe des contextes plus confortables pour entrer dans un match. Parfois pris de vitesse, le défenseur central a largement compensé par un placement irréprochable et une anticipation judicieuse. Il supplée Moris sur une tête d’Elmali (62e) puis joue encore les pompiers en fin de match. Précieux!


Lars Gerson est entré en jeu à la pause et a sauvé les meubles à plusieurs reprises. Un sacré pompier!
Lars Gerson est entré en jeu à la pause et a sauvé les meubles à plusieurs reprises. Un sacré pompier!
Photo: sportspress.lu/Jeff Lahr

Florian Bohnert: 3

Parfois ballotté dans les duels, il a fait jouer sa vivacité pour apporter un grain de folie à droite. Son centre au bon moment pour le troisième but luxembourgeois couronne une rentrée prometteuse.

Timothé Rupil et Aldin Skenderovic n’ont pas compilé assez de minutes de jeu pour être notés.

Folgen Sie uns auf Facebook, Twitter und Instagram und abonnieren Sie unseren Newsletter.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema