Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Dumoulin s'impose au sanctuaire d'Oropa, Jungels dans le dur
Sport 20 2 Min. 20.05.2017 Aus unserem online-Archiv
Tour d'Italie

Dumoulin s'impose au sanctuaire d'Oropa, Jungels dans le dur

Après le chrono de Montefalco, Tom Dumoulin s'est offert un deuxième succès d'étape.
Tour d'Italie

Dumoulin s'impose au sanctuaire d'Oropa, Jungels dans le dur

Après le chrono de Montefalco, Tom Dumoulin s'est offert un deuxième succès d'étape.
Photo: Serge Waldbillig
Sport 20 2 Min. 20.05.2017 Aus unserem online-Archiv
Tour d'Italie

Dumoulin s'impose au sanctuaire d'Oropa, Jungels dans le dur

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Tom Dumoulin (Sunweb) a remporté ce samedi la 14e étape du Giro dont l'arrivée était jugée sur les hauteurs de Biella après 131 km de course au départ de Castellania. Grâce à ce coup de force, le Néerlandais a conforté son maillot rose de leader.

(ER/AFP) - Tom Dumoulin (Sunweb) a remporté ce samedi la 14e étape du Giro dont l'arrivée était jugée sur les hauteurs de Biella après 131 km de course au départ de Castellania. Grâce à ce coup de force, le Néerlandais a conforté son maillot rose de leader.

Le porteur du maillot rose a battu le Russe Ilnur Zakarin et l'Espagnol Mikel Landa, les derniers à garder le contact dans cette ascension de 11,8 kilomètres (à 6,2 % de pente). Quintana, qui avait attaqué à 4 kilomètres de l'arrivée, a été repris aux 1.500 mètres. Il a ensuite lâché prise dans les 300 derniers mètres.

«J'ai surtout cherché à prendre du temps. Quand je me suis rendu compte que Quintana était en difficulté, j'y suis allé à fond», a expliqué Dumoulin, déjà vainqueur dans une arrivée au sommet importante, à Arcalis, en juillet dernier dans le Tour de France.

«Je suis déçu», a reconnu le Colombien, vainqueur du Giro 2014. «J'attendais plus de cette étape. J'ai fait la différence à un moment mais ça n'a pas suffi. Mes sensations sont celles que j'ai d'habitudes, elles sont bonnes». «Aujoud'hui, on a découvert la force de Dumoulin mais je me console avec le fait que j'ai pris du temps aux autres adversaires», a poursuivi Quintana, désormais contraint de miser sur une attaque de grande envergure ou une défaillance du Néerlandais en haute montagne.

Selon les chiffres des médias italiens, Dumoulin a grimpé 30 secondes moins vite que Pantani, auteur d'un numéro défiant l'entendement en 1999. Le «Pirate», retardé par un saut de chaîne, avait remonté... 49 coureurs en moins de 9 kilomètres pour gagner détaché.

Cet «exploit» doit être mis en perspective avec son exclusion, six jours plus tard, à cause d'un hématocrite hors normes. Mais il reste salué par les «tifosi», qui ont multiplié samedi les pancartes à la gloire du malheureux Romagnol décédé d'une overdose en 2004.

Le Français Thibaut Pinot, distancé aux 4 kilomètres, a cédé 35", 8 de moins que l'Italien Vincenzo Nibali qui a été lâché dans les 1.500 derniers mètres.

Bob Jungels a souffert dans les quatre derniers kilomètres et concédé 1'22" sur le maillot rose. Au général, le champion national occupe la 9e place à 5'28" mais il conserve son maillot blanc de meilleur jeune. Quant à Ben Gastauer, 57e de l'étape, il pointe au 38e rang du général à 38'56".

Dimanche, la 15e étape relie Valdengo à Bergame (199 km) et emprunte dans son final les routes souvent utilisées par le Tour de Lombardie. Avec la montée vers la ville haute de Bergame à 3 kilomètres de l'arrivée.

Le classement de la 14e étape

1. Tom Dumoulin (NED/Sunweb), les 131 km en 3h02'34 (moyenne: 43,04 km/h)

2. Ilnur Zakarin (RUS/KAT) à 3"

3. Mikel Landa (ESP/SKY) 9"

4. Nairo Quintana (COL/MOV) 14"

5. Thibaut Pinot (FRA/FDJ) 35"

6. Adam Yates (GBR/ORI) 41"

7. Vincenzo Nibali (ITA/BAH) 43"

8. Franco Pellizotti (ITA/BAH) 43"

9. Steven Kruijswijk (NED/LNL) 46"

10. Tanel Kangert (EST/AST) 46"

19. Bob Jungels (LUX/QST) 1'22"

57. Ben Gastauer (LUX/ALM) 6'13"

Twitter



Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Der Giro d'Italia ist nach drei niederländischen Etappen in Italien angekommen, passend dazu gewinnt ein Italiener die 200 km lange Tagesetappe. Und Bob Jungels macht weiter von sich reden.
Bob Jungels (Etixx-Quick Step) im weißen Trikot des besten Nachwuchsfahrers Giro d'Italia - 4. Etappe Catanzaro-Praia a Mare - Foto: cyclingpix.lu