Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Division 1: Schieren stoppe Mersch, Bertrange se relance
Sport 30 4 Min. 25.04.2016

Division 1: Schieren stoppe Mersch, Bertrange se relance

Sport 30 4 Min. 25.04.2016

Division 1: Schieren stoppe Mersch, Bertrange se relance

Didier HIEGEL
Didier HIEGEL
Mersch a été stoppé net dans son élan par Schieren. En série 2, Mertert-Wasserbillig est freiné à Echternach mais accroît son avance sur l’US Esch défait par Bertrange.

Mersch a été stoppé net dans son élan par Schieren. En série 2, Mertert-Wasserbillig est freiné à Echternach mais accroît son avance sur l’US Esch défait par Bertrange.

 

Par Daniel Pechon

Série 1: Lintgen continue d’espérer

Mersch a trébuché après une série de six victoires et être resté invaincu à domicile depuis le 4 septembre. Un exploit réalisé par Schieren qui, avec une avance de deux buts, construite après 35 minutes par Rui Peneda et Christian Sibiio, a résisté malgré la réduction du score des locaux à l’heure de jeu par Alison Martins.

Si on excepte la déconvenue à Steinsel, Schieren compte 10 points sur 12 face aux quatre autres équipes du top 5 dans ce second tour. Mersch abandonnera uniquement sa première place mardi au vainqueur de la rencontre décalée entre Steinsel et Bissen.

Derrière, Lintgen continue d’y croire et a écarté Mertzig 3-0 après avoir assuré son succès en toute fin de match, après avoir mené durant une heure avec un but d’Ediclei Da Silva.

Vianden mène la révolte en bas de tableau

Vianden poursuit son redressement avec un quatrième match sans défaite et un seul but encaissé. Face à Lorentzweiler, Damian Dabrowski et Christian Ferreira ont offert une double avance à l’Orania avant la pause, confortée par Gilles Majerus en fin de match (3-0). Neuf sur neuf à domicile pour Vianden avec panache en marquant 10 buts.

Une victoire nécessaire pour Vianden car ses deux poursuivants tiennent la cadence. D’abord Walferdange a surpris Äischdall dans ses installations avec le but de l’incontournable Sebi Szari (0-1) après cinq minutes de jeu. Et Kehlen, dont les matches à l’extérieur continuent de rapporter,  a  émergé à Feulen lors du second acte après avoir été rejoint juste après la pause (1-2).

Si l’avenir de  Feulen est compromis,  celui de Wincrange reste incertain.  A Bastendorf, Les Nordistes ont fait la mauvaise affaire et ne se sont jamais remis de deux buts encaissés coup sur coup, autour de la 20e minute, inscrits par Nilton Alves et Dany Do Rio. Pierre Marchal, juste après la pause éteignait les derniers espoirs visiteurs qui restent sur trois matches sans marquer à l’extérieur. Le FC47  est cinquième.

Série 2: Echternach résiste

Deux buts seulement pour les trois premiers. Mertert-Wasserbillig, le leader, a été freiné par une équipe défensive d’Echternach qui avait été battue de justesse 1-0 au match aller. Malgré une rencontre prolongée de 14 minutes de temps additionnel, les Mosellans ne sont pas parvenus à trouver une seconde fois la faille suite à leur  égalisation, à la demi-heure, par Artur Gaspar (1-1).

Bertrange est revenu à un point de l’US Esch en battant son adversaire du jour grâce au but de Momo Marzouk  inscrit après 20 minutes. Alors que la ligne offensive de l’US Esch avait empilé neuf buts à ses adversaires dans ses deux dernières sorties, la défense du Sporting est parvenue à brider  pour la première fois de la saison  l’attaque eschoise de marquer un but en 90 minutes.  «Ludo Corti, notre gardien, a peu été inquiété»,  résumé Pascal Fabbri, le coach de Bertrange.

En rencontrant Bettembourg, Muhlenbach a stoppé sa série de trois matches nuls et prolonge sa série sans défaite à 12 rencontres. Avec un doublé de Jonathan Cardone, les Blue Boys ont fait le break  et se sont envolés au second acte après avoir menés 2-1 à la pause (5-1). Muhlenbach revient à trois points de la deuxième place.

Wormeldange change de braquet

Wormeldange a retrouvé une forme insolente. Le Koeppchen a remporté une victoire très large 8-0 au CSO, en plein rajeunissement,  alors que sa ligne offensive était une des quatre plus faibles de la série et n’avait marqué que 12 buts à l’extérieur en 10 sorties. Troisième victoire consécutive des Mosellans à l’extérieur.

Face à un des deux adversaires qui sont parvenus à battre la Jeunesse dans les 12 derniers matches,  Junglinster a été revanchard  et sans pitié face à Berbourg qui a craqué dans le quatrième quart d’heure avec trois buts à la suite . Tiago Gil Alves, le gardien de Junglinster dépasse les 380 minutes sans encaisser.

Le seul but marqué à Schifflange à  la 70e, de la tête par Tim Olinger, sur un corner frappé par Christophe Rebussi, vaut de l’or pour Belvaux qui prend un bol d’air en bas de tableau.  «Nous avons commencé à jouer le tout pour le tout après l’heure de jeu car un point ne rapportait rien. Notre gardien n’a pas eu à faire un arrêt sérieux», a expliqué Jean-Claude Logeling, capitaine de Belvaux.  

Weiler continue de surfer sur la vague. Les Yellow Boys ont allongé à cinq leur série de matches sans défaite mais pas sans mal  malgré une supériorité numérique durant 80 minutes. C’est dans les 20 dernières minutes que les Yellow Boys ont fait la différence avec des buts d’Aldino Medina et Stephane Da Cruz (1-4).  



Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Football en Division 1: Le FC Kehlen se donne de l'air
Si Bissen conserve sa première place de justesse devant Mersch en Série 1, l’US Esch a cédé le témoin de leader à Mertert/Wasserbillig dans la 2. Quant au FC Kehlen, en Série 1, il s'est donné un peu d'air en bas de tableau.
Le FC Kehlen (en bleu) a pris la mesure (2-1) de l'US Feulen, lors de la 10e journée en Série 1.
Editorial: Bouchon-boulot-bouchon
On passe devant tous les jours sans vraiment s'en rendre compte. Pourtant, devant nos yeux, brique par brique, un nouveau quartier de Luxembourg s'élève et prend vie. Le ban de Gasperich.