Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Carnet: Louis Pilot est décédé
Louis Pilot (à droite) sous le maillot de la sélection nationale

Carnet: Louis Pilot est décédé

Photo: Armand Gillen
Louis Pilot (à droite) sous le maillot de la sélection nationale
Sport 2 Min. 16.04.2016

Carnet: Louis Pilot est décédé

Christophe NADIN
Christophe NADIN
L'ancien joueur de football Louis Pilot est mort. Considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire du ballon rond au Luxembourg, l'ex professionnel s'est éteint à l'âge de 75 ans.

(CN). L'ancien joueur de football Louis Pilot est mort ce samedi en début d'après-midi à Senningen. Considéré comme l'un des plus grands joueurs de l'histoire du ballon rond au Luxembourg, l'ex professionnel s'est éteint à l'âge de 75 ans. Il souffrait depuis de nombreuses années de problèmes cardiaques.

Pilot avait débuté sa carrière dans le club de sa ville natale, le Fola Esch, où il a tôt fait d'intégrer l'équipe première.

Mais c'est en Belgique que le solide milieu défensif allait faire son trou et précisément au Standard où il signe à 20 ans. Il passa onze saisons à Sclessin et y reviendra comme entraîneur pour une pige au coeur des années 80.

Avec le club liégeois, il décrocha quatre titres de champion de Belgique et deux coupes de Belgique avant de rejoindre l'Antwerp pour trois saisons. Il refermera le chapitre belge au Racing Jet de Bruxelles où il passera à nouveau trois ans.

En sélection nationale, Louis Pilot compilera 50 sélections entre 1959 et 1971, marquant sept buts, et prenant part à la fameuse campagne qui conduisit le Luxembourg en quart de finale à l'Euro 1964.

Louis Pilot a pris sa retraite professionnelle en 1978.

Comme entraîneur, on retrouvera l'Eschois à la tête de l'équipe nationale de 1978 à 1984. Après être retourné dans son club de coeur du Standard, Pilot dirigera encore Ettelbruck et Beggen avant de se retirer de la scène mais de suivre toujours très attentivement le football au pays à défaut de se rendre souvent au stade.

Paul Philipp: "Un tout grand"

Le président de la FLF, Paul Philipp, se souvient "d'un grand ami, mais aussi d'un tout grand joueur. C'est lui qui m'a guidé en Belgique. Il m'a appris la vie sur le terrain mais aussi en dehors. C'était un gentleman. Quelqu'un qui ne jouait jamais la vedette. D'ailleurs, il avait horreur de voir un joueur se prendre pour une star."

Paul Philipp nous parle aussi du Louis Pilot en dehors du terrain. "Un gars simple, toujours disponible et abordable et qui n'hésitait jamais à s'engager." Un engagement que l'on retrouvait aussi dans ses gènes de footballeur. Milieu défensif au Standard, Pilot passait en défense en sélection. "Et là, il ne faisait jamais de cadeau. Il faut se souvenir que le Standard était à cette époque une grande équipe en Europe. Je me rappelle d'un but de sa part au Real en Coupe d'Europe. Et le Standard s'était qualifié."

Paul Philipp a aussi partagé de bons moments en dehors du terrain et les anecdotes ne manquent pas. "Un jour, après un match international, on rentrait directement à Liège avec sa voiture. On a été pris d'un besoin pressant. On s'est arrêté le long de la route pour satisfaire ce besoin naturel et Louis, qui conduisait, avait laissé sa portière ouverte. Soudain, un camion est passé et a arraché la portière. On est rentré à Liège sans portière côté chauffeur."


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Lecture d'été: L'inconnue du Grand Théâtre
Voilà une romance qui séduira les amateurs de lecture légère durant l'été. «A ceux qui disent encore merci» est le premier roman de la Martiniquaise Danièle Montredon. L'histoire d'une idylle entre un acteur français venu se produire au Grand Théâtre de Luxembourg et une groupie plongée dans le coma. Découvrez notre critique.
Le Luxembourg, un exemple pour les autres pays
Beaucoup de nos amis luxembourgeois nous reprochent de ne pas prendre la nationalité luxembourgeoise. Je n'en ai pas éprouvé le besoin jusqu'à présent, puisque pour moi ce qui compte c'est l'intégration...