Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Barreiro et Pinto émergent, Schon rassure
Sport 5 Min. 21.11.2022
Le jeu et les joueurs

Barreiro et Pinto émergent, Schon rassure

Leandro Barreiro est monté en puissance dans l'entrejeu pour rivaliser avec des Bulgares à l'engagement sans faille.
Le jeu et les joueurs

Barreiro et Pinto émergent, Schon rassure

Leandro Barreiro est monté en puissance dans l'entrejeu pour rivaliser avec des Bulgares à l'engagement sans faille.
Photo: Yann Hellers
Sport 5 Min. 21.11.2022
Le jeu et les joueurs

Barreiro et Pinto émergent, Schon rassure

Christophe NADIN
Christophe NADIN
Voici le bulletin de notes des Luxembourgeois. De 1 pour un match éblouissant à 6 pour une prestation catastrophique. Interagissez avec nous! Votez!

Luc Holtz avait opéré quatre changements dans son onze de base par rapport au match contre la Hongrie et était surtout repassé dans un système à trois défenseurs. Les deux meilleurs Luxembourgeois sont des piliers de la sélection: Leandro Barreiro et Mica Pinto.

Ralph Schon: 2

Le gardien du FC Wiltz a remplacé au pied levé Anthony Moris. Une première claquette pour sortir un coup franc de Despodov l’a mis en confiance. Il gagne son face-à-face avec Kirilov puis sort du bout des doigts un envoi de Delev. Moins sollicité après la pause, il intervient encore devant Despodov (54e) et prouve qu’il reste bel et bien le numéro deux de la sélection.

Laurent Jans: 4

Le capitaine a fait preuve de sa tonicité habituelle à gauche du trident central avant la pause. Puis à droite au retour des vestiaires. Piégé dans son dos par Delev qui touche le ballon de la main (19e), le joueur de Mannheim s’est montré plus rassurant après la pause. Lorsqu’il était davantage sur son bon pied.

Maxime Chanot: 4

Le défenseur du FC New York City a signé une rentrée sur la pointe des pieds. Son placement lui a permis le plus souvent de s’en sortir même si son intervention un peu courte de la tête offre à Kirilov une balle de but que le Bulgare n’exploite pas. Il a demandé à sortir à la pause. Dirk Carlson l’a remplacé.

Enes Mahmutovic: 3

Le meilleur élément du trident défensif avec des interventions bien à-propos et une tête qui frôle le montant sur un corner de Barreiro (18e). Il a marqué des points dans un match qui lui tenait à cœur avec une superbe intervention à 20 minutes du terme, lors du dernier temps fort bulgare.

Florian Bohnert: 3

Le système à trois défenseurs axiaux lui laisse des espaces géants qu’il dévore sur l’aile droite. Sa vitesse a posé des problèmes aux Bulgares mais il a manqué de justesse dans le dernier geste. Comme lors de cette chevauchée qu’il ponctue par un tir qu’il redresse trop (53e). C’est encore lui qui adresse ce bon centre sur lequel Rodrigues choisit le ciseau. Remplacé par Sébastien Thill dans les arrêts de jeu.

Mica Pinto: 2

Le joueur du Sparta Rotterdam est monté en puissance au fil des minutes. Il ne s’est pas jeté à corps perdu dans son couloir gauche en première mi-temps, mais lorsqu’il l’a fait, ce fut propre comme sur ce centre qui n’a pas trouvé preneur (35e). Il a fait preuve de justesse en seconde période. Un match plein d’intelligence.

Leandro Barreiro: 2

Le «pitbull» de Mayence a bataillé ferme en première période pour rivaliser avec des Bulgares très physiques dans l’entrejeu. Il fut souverain après la pause dans toutes ces entreprises et son tir contré sur le service en retrait de Rodrigues méritait meilleur sort. C’est aussi lui qui donne à Borges une balle de but.

Mathias Olesen: 4

Le professionnel du FC Cologne s’est montré davantage à son affaire que jeudi mais il n’y a pas de miracle quand on manque de rythme. Il a désormais le temps pour se remettre à jour physiquement. Remplacé à la pause par Gerson Rodrigues.

Alessio Curci: 4

Première titularisation pour le joueur de Mayence qui a fait mal à l’une ou l’autre reprise à la défense bulgare grâce à ses appels et sa vitesse. Il récolte un carton jaune pour simulation. Son tir spontané à la reprise a lancé les Lions Rouges. Remplacé par Yvandro Borges (59e).

Vincent Thill: 4

Retour dans le onze de base compliqué pour le joueur de Solna qui n’a pas été très heureux dans ses tentatives. Remplacé par Timothé Rupil à l’heure de jeu.

Danel Sinani: 3

On l’a retrouvé dans un rôle axial qui lui permet de déclencher les actions mais c’est quand il est encore redescendu d’un cran à la pause qu’il s’est montré le plus dangereux. A la base de l’occasion qui amène le tir contré de Barreiro, il s’est lui-même retrouvé en bonne position sans pouvoir ajuster son pied gauche. Exclu sévèrement en fin de match.

Dirk Carlson: 3

Il a pris numériquement la place de Maxime Chanot à la pause mais celle de Laurent Jans à gauche en charnière centrale. Il a très bien géré son affaire, prouvant qu’il est sans doute celui qui s’adapte le mieux au changement de système.

Gerson Rodrigues: 4

Très inspiré lorsqu’il sert Barreiro en retrait (50e), il l’est beaucoup moins quand il choisit le geste acrobatique plutôt que la tête sur le centre de Bohnert (79e) avant de frapper loin à côté dans la suite de l’action. Trop souvent signalé hors-jeu, il n’a pas semblé obnubilé par le fait de devenir le meilleur buteur de tous les temps de la sélection.

Yvandro Borges: 3

Très bonne rentrée de l’ailier de Mönchengladbach dans un rôle d’électron libre. Il est à deux doigts de faire mouche sur le premier ballon qu’il touche et qu’il expédie sur le montant. Véritable anguille difficile à saisir, il a encore déstabilisé à l’une ou l’autre reprise l’arrière-garde bulgare.

Timothé Rupil: 4

Entrée difficile pour celui à qui on a demandé d’être autant cigale que fourmi. On l’a vu gratter quelques ballons dans l’entrejeu mais son jeu vers l’avant a manqué de tranchant.

Sébastien Thill n’a pas compilé assez de temps de jeu pour être noté.

Folgen Sie uns auf Facebook, Twitter und Instagram und abonnieren Sie unseren Newsletter.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Nach mehr als zehn Kader-Nominierungen ohne Einsatz platzt bei dem Angreifer der Knoten. Der 20-Jährige erntet viel Lob, aber auch Kritik.
Alessio Curci (Luxemburg #5) jubelt, freut sich, Jubel, Freude nach seinem Tor zum 2:2

/ Fussball, Saison 2022-2023, Freundschaftsspiel, Länderspiel / 17.11.2022 /
Nationalmannschaft Luxemburg - Ungarn (LUX vs HUN) / 
Stade de Luxembourg, Luxemburg /
Foto: Ben Majerus