Wählen Sie Ihre Nachrichten​

23e journée en Division 2: Steinfort, Medernach, Sanem et Itzig à toute vapeur
Sport 21 5 Min. 03.05.2016 Aus unserem online-Archiv

23e journée en Division 2: Steinfort, Medernach, Sanem et Itzig à toute vapeur

Sport 21 5 Min. 03.05.2016 Aus unserem online-Archiv

23e journée en Division 2: Steinfort, Medernach, Sanem et Itzig à toute vapeur

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
Medernach et Steinfort continuent d’avancer en Série 1. En bas de tableau, Harlange-Tarchamps est officiellement relégué. En Série 2, c'est le statu quo pour les trois équipes de tête, Sanem, Itzig et le Red-Black Egalité. Biwer chute d’une place, au cinquième rang.

Medernach et Steinfort continuent d’avancer en Série 1. En bas de tableau, Harlange-Tarchamps est officiellement relégué. En Série 2, c'est le statu quo pour les trois équipes de tête, Sanem, Itzig et le Red-Black Egalité. Biwer chute d’une place, au cinquième rang.

Par Daniel Pechon

SÉRIE 1: GILSDORF STOPPE TROISVIERGES

La fin de saison est un peu perturbée, tant en haut qu'en bas du classement, par la remise du match Pratz-Redange – Diekirch en raison de l’absence de l’arbitre (le match a été reprogrammé ce mercredi 4 mai à 19h30).

Au coude-à-coude en tête, Medernach et Steinfort n’ont rien cédé, effectuant un pas supplémentaire vers la Division 1 avec une nouvelle victoire.

Surpris par l’ouverture du score par Perlé après dix minutes, Medernach a très vite repris le dessus en menant 3-1 à la pause et en ajoutant trois autres buts après le repos, avec au passage un triplé de Michal Mroch, un doublé de Stephan Morgado et un but de Jakob Siezieniewski, qui avait égalisé à 1-1. Avec quatorze buts inscrits en deux matchs à domicile, Medernach a soigné sa différence de buts.

Steinfort marque certes moins, mais reste très solide derrière avec deux buts encaissés en huit sorties. Lima Litos a ouvert le score après 35 minutes pour le Sporting et un défenseur de Koerich-Septfontaines, pressé, a poussé la ballon dans le but (2-0).

Derrière les deux leaders, la bataille reste acharnée pour la troisième place et celle de montant direct en cas de faux-pas devant. Troisvierges a perdu la main dans cette course, stoppé dans son élan après huit victoires consécutives, à Gilsdorf qui remporte son premier match... en sept sorties à domicile. Erwin Muratovic et Daniel Oliveira ont inscrit les deux buts locaux en seconde période (2-0).

Thierry Brosius a trouvé la faille pour Boevange en seconde période dans la défense d’Ell et offert une première victoire en trois matches à ses couleurs. A la troisième place, Boevange précède Troisvierges à la différence de buts, en attendant le résultat de Pratz-Redange mercredi soir.

Le récital de René Diederich

Colmar-Berg a tenu son avance, forgée grâce à un but d’Otman El Kanouni, jusqu’à la 57e minute à Hosingen, avec de céder, d’abord sur un autobut, puis sur un véritable récital de René Diederich, auteur d’un triplé en l'espace de 12 minutes (66e – 77e) (4-1).

Useldange a aligné sa première série de deux succès au second tour après sa victoire à Harlange-Tarchamps, qui s’est dessinée dans une dernière demi-heure folle. Les avants de la Jeunesse ont secoué quatre fois les filets dans ces 30 dernières minutes alors qu’ils n’avaient marqué que 11 buts en déplacement avant cet épisode. Un succès qui met pratiquement l’équipe de Paul Hunnewald à l’abri d’une mauvaise surprise en bas de tableau.

SÉRIE 2: BERDORF-CONSDORF IN EXTREMIS

Avec le but de Bachir Kaba, Sanem a pu mener avant la pause face à Biwer dans l’affiche de cette 23e journée. L’avance du CS est passée à deux buts en début de seconde période, mais avec un écart de seulement sept minutes entre le .. premier et le second but de Dan Dias. Le joueur de Biwer a marqué contre son camp, avant d’inscrire un but pour ses couleurs et mettre fin à 610 minutes sans encaisser de la défense du Sanem, tout en instillant un peu de doute dans l’équipe visitée en fin de match. Finalement, le leader aligné sa septième victoire consécutive (2-1).

Lasauvage a résisté presque une mi-temps face à Itzig, encaissant un but juste avant la pause, puis... cinq en seconde période (6-0). Itzig a inscrit 33 buts dans ses huit derniers matches à domicile.

Pour Schouweiler, il y a eu 12 minutes de trop: le Red-Black Egalité n’a trouvé la faille dans la défense visiteuse qu’après 78 minutes, par Daniel Guedes. Ensuite, ce fut plus facile pour l'équipe du Pfaffenthal, avec trois buts de José Jimenez (81e), Marjan Vuksanovic (87e) et du capitaine Filipe Figueira (90e). En affichant un bilan de 13 points sur 15 et un seul but encaissé en cinq matches, le Red-Black Egalité est toujours troisième.

Paul Walerius en Zorro

Pour Berdof-Consdorf, qui recevait Mensdorf, ce fut plus compliqué, quasiment même un hold-up, aux dires de son entraîneur, Jorge Freitas. Avant l’issue heureuse, Frédéric Schiltz a été héroïque et a maintenu le zéro derrière face à une formation de Mensdorf, très offensive en seconde période. En toute fin de match, contre le cours du jeu, une percée de Miles Gehrke dans la défense visitée a permis à Paul Walerius d’inscrire le but du match à la... 93e minute. Un but qui permet à l'USBC01 de rester en lutte pour la place de barragiste.

Vic Monteiro, et Nene Costa sur penalty ont donné par deux fois l’avance au  Luna Oberkorn, qui a été chaque fois rejoint par Aspelt. Les Red Boys alignent pour la première fois de la saison une série de trois matches sans défaite (2-2)." On doit retourner aux vestiaires avec quatre buts d’avance. Il y a encore beaucoup trop d’erreurs de mon jeune groupe", regrettait Frédéric Di Biase, le coach du Luna.

Enfin, Dalheim a aussi tenté de résister à son adversaire, mais après  55 minutes, l’ASL Porto a fait craquer les Aiglons et a marqué quatre fois par Semir Skrijelj (55e), William da Silva (60e), Alain Tam (75e) et Antonio Nunes (80e), Dalheim réduisant l’écart à 1-2 à la 70e pour une marque finale de 1-4.



Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Zapping : "La Casa de Papel"
La nouvelle série espagnole de Netflix a un certain génie maléfique. L’originalité d’un thriller déroutant et rebondissant.
Casa del Papel
Au Kurdistan turc: Beaucoup de violence et peu d'espoir
A Diyarbakir, le Parti démocratique du peuple (HDP) a remporté 78% des scrutins le 7 juin dernier. Depuis, une déflagration de violence étatique s'est emparée de la région kurde. Ses habitants font déjà le deuil d'une paix que le HDP veut encore sauver lors des élections de dimanche en Turquie.
Les habitants de Bismil assistent au discours de Ziya Pir. Le mois dernier, 8 jeunes de la ville kurde ont été tués par la police.