Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Un train de la santé
Politik 2 Min. 16.09.2014 Aus unserem online-Archiv
Dr. Vagón

Un train de la santé

Le «Train de la santé» procure ses services médicaux aux communautés rurales précaires.
Dr. Vagón

Un train de la santé

Le «Train de la santé» procure ses services médicaux aux communautés rurales précaires.
Photo: Dr. Vagon
Politik 2 Min. 16.09.2014 Aus unserem online-Archiv
Dr. Vagón

Un train de la santé

Le “Grupo México” a commencé cette année à faire circuler le “train de la santé” sous le surnom de “Dr.Vagón”, combinant un travail sur les relations publiques et les services à la communauté. Il compte apporter des soins aux communautés précaires et marginalisés du Mexique grâce à cette clinique sur rails.

PAR JOSÉ CARRENO (EXCELSIOR)

Après la création d’une entreprise appartenant à un conglomérat minier, et possédant également la boîte ferroviaire «Ferromex» qui a coparrainée ce train, «après plusieurs années de recherches et de travail intense», le groupe a créé une infrastructure «sans précédent sur tout le Continent américain: Dr. Vagón, Le Train de la Santé».

Il s’agit d’une clinique ambulante à bord d’un convoi ferroviaire, équipé de tout ce qu’il faut pour apporter des services de santé gratuits aux communautés modestes dans des zones difficiles d’accès. «Dr.Vagón» se compose de onze wagons ayant chacun un cabinet de consultation, 15 médecins, un laboratoire, des salles de spécialités, une pharmacie, des dortoirs et une cantine.

Prestations gratuites

C’est un train où l’on offre aussi bien des consultations générales que des services d’odontologie et ultrason. De plus, le train offre des services de médecine préventive et des traitements de base pour la santé, comme le soulignent ses sponsors en insistant sur le fait qu’il s’agit de prestations gratuites. «L’idée de Dr. Vagón c’est de transformer un train en hôpital, afin qu’il soit capable de procurer des services à tous les gens qui habitent dans des zones éloignées et qui en ont besoin», confie Ximena Ugarte de la Fondation Grupo México, en soulignant que ce projet a déjà trois ans.

Le convoi peut impacter jusqu’à 300 personnes par jour dans son parcours. La plupart des usagers viennent des communautés rurales. «Dans ce train de la santé, il y a des docteurs qui se sont spécialisés au service de la population à laquelle on donne, au-delà des consultations générales et des services d’odontologie, un service de détection immédiate du cancer», ajoute Ugarte pendant la présentation du train aux habitants de la ville de Saltillo (Coahuila) au Nord-Est du pays.

Le but pour la première année d’opérations est de faire circuler le train sur neuf routes du pays au minimum, puis d’atteindre douze en 2015. Le projet a cependant été stoppé fin août à cause des problèmes qui ont frappé la compagnie sponsor, dus à un scandale de pollution des eaux d’un fleuve par des déchets toxiques dérivés de l’exploitation d’une mine.

Selon «Grupo México», les oeuvres de développement social, du travail communautaire, de protection de l’environnement et des ressources naturelles font partie de ses objectifs.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Système d’alerte précoce
L’architecte Andres Meira a constaté à quel point un tremblement de terre pouvait faire des dégâts en travaillant à la reconstruction de Haïti, au lendemain du séisme de 2010 qui a fait plus de cent mille morts.
Le «Grillo» est un petit boîtier sur lequel clignote un cercle de points qui fait retentir une alarme avant une secousse.
Se garer dans une grande métropole peut vite devenir un enfer, et la ville lumière ne fait pas exception. Peu importe l’heure, à Paris, un tiers de la circulation se résume à des automobilistes cherchant désespérément une place pour se garder, selon des statistiques.
Facturés à la minute, les automobilistes ne paient que pour ce qu’ils utilisent.
Eine Schweizer Firma versichert arme äthiopische Bauern gegen Dürre. Für fünf Dollar im Jahr, 6 000 machen bereits mit. Wie schafft man das in einem Land, in dem Versicherungen kaum bekannt sind?
Die äthiopischen Bauern werden geschult: Was ist eine Versicherung, was sind Satelliten, wie werden sie bezahlt bei einer Missernte …
Die Bürgerbewegung Transition Minett setzt auf lokaler Ebene nachhaltige Initiativen um
Bei dem „urban gardening“-Projekt handelt es sich um eine Initiative der Bürgergruppierung Transition Minett, die seit 2012 im Großherzogtum agiert – und nach dem Vorbild der seit 2006 entstandenen „Transition towns“ im Ausland funktioniert.
Ein Projekt mit einer edukativen, solidarischen und ökologischen Berufung: der „Quartiersgaart“.
The idea was born when two different personal stories and career paths unexpectedly crossed. One came from an area of the world which is turbulent to say the least (from the Middle East, Jordan, to be precise) and the other from Switzerland.
Roberto Agosta with a  Swissleg prosthesis.
Ocean Cleanup
Contre vents et marées, le petit prodige néerlandais Boyan Slat a mis en œuvre son idée hors du commun pour nettoyer les océans. Grâce au soutien de nombreux experts, sa fondation – The Ocean Cleanup – prévoit de débarrasser les mers de tonnes de déchets plastiques.
The Ocean Cleanup: La fondation de Boyan Slat prévoit de débarrasser les mers de tonnes de déchets plastiques.
Digitale Inhalte in Brailleschrift
Blinde Menschen können zwar dank technischer Hilfsmittel das Internet nutzen. Doch diese sind teuer und wenig mobil. Das Start-up Blitab Technology will das ändern und entwickelt ein Tablet, mit dem man digitale Inhalte in Brailleschrift ertasten und selbst schreiben kann.
Ein Tablet für Blinde.
Deux designers industriels de Londres ont mis au point un dispositif propre et économique pour permettre aux habitants des pays en développement d’éclairer leur intérieur à toute heure du jour ou de la nuit. Fondée sur les lois de la pesanteur, la GravityLight offre une alternative sans danger au kérosène pour les quelque 1,3 milliard d’individus dans le monde, qui n’ont pas accès à l’électricité.
En l’espace de quarante jours, les dons pour le projet «gravity light» atteignirent les 400 000 dollars.
Jean-Luc Baradat discutait régulièrement des problèmes du réchauffement climatique avec sa femme, une océanographe. Jusqu’au jour où il décida d’arrêter de parler et de commencer à agir.
Einblick in die Solidarwirtschaft
Die Kooperative co-labor hilft seit 31 Jahren jungen Arbeitslosen, die Probleme auf dem Arbeitsmarkt haben, sich beruflich einzugliedern. Unterstützt wird das Unternehmen vom Familien- und Arbeitsministerium. Eine Momentaufnahme aus dem sozial-ökonomischen Betrieb.
Co-labor betreibt Projekte im Umwelt- und Naturbereich, darunter die Bio-Baumschule an der Route d'Arlon in der Hauptstadt.
Lange Zeit zogen die Frauen von Muntigunung mit ihren Kindern in die Touristenzentren Balis, um zu betteln. Nun hat die Richtung geändert: Die ehemaligen Bettlerinnen führen 
Touristen auf einer Trekking-Tour 
in ihre Dörfer.
Die ehemaligen Bettlerinnen führen mittlerweile Touristen durch die schöne Landschaft ihres Landes.
Nous sommes informés de tous les problèmes du monde et cette omni-conscience nous fait peur, nous angoisse. Pire encore, nous anesthésie. Pourtant, il existe de plus en plus d’hommes et de femmes, d’entreprises, d’universités, d’organisations dont les projets améliorent la marche du monde...
Chistian de Boisredon