Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Un catalogue de bonnes intentions

Un catalogue de bonnes intentions

Foto: Guy Jallay
Politik 10 Min. 01.10.2018

Un catalogue de bonnes intentions

La politique d’accueil et d’intégration doit commencer par une pédagogie auprès des résidents (et des frontaliers).

Par Serge Kollwelter*

Le 13 juillet un événement est passé quasi inaperçu, alors même qu’on l’attendait depuis 2014: le Conseil de gouvernement a marqué son accord avec le Plan d’action national pluriannuel d’intégration (PAN Intégration). Une comparaison s’impose avec la démarche en parallèle du Kulturentwécklongsplang fortement médiatisé. Reste que le PAN Intégration est prévu expressément par la loi. Sautons les quatre années de retard et regardons de plus près des contenus de ce «plan».

Saluons d’emblée la résurrection du comité interministériel, prévu par la loi de 2008 ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Editorial: La clémence requise
Le Premier ministre s'est donc expliqué hier à la Chambre sur sa rencontre cachée avec l'ancien membre du service de renseignement André Kemmer.
Un désamour révélateur
Doucement mais sûrement la dédiabolisation de l’extrême droite française porte ses fruits. Face au Front national, un examen de conscience s'impose.
Laissez les enfants être des enfants!
Que les jeunes maîtrisent bien les langues, est l'une des priorités de Monsieur Claude Meisch, ministre de l'Education nationale, de l'Enfance et de la Jeunesse, ce qui est, bien sûr essentiel, dans notre petit pays. Son but est même de commencer le plus tôt possible.
creche