Wählen Sie Ihre Nachrichten​

«Préférons un devoir de solidarité»

Leserbriefe Politik 3 Min. 28.10.2015

Votre message est généreux, miséricordieux, «compassionnel» même, mais très engagé (!) dans le bien-pensant, le politiquement correct, en un mot comme en cent, tout simplement banal dans le contexte actuel. De plus, l’utilisation de termes traduits en langue allemande (pourquoi?) n’enrichit pas votre rédaction, au contraire, il la rend plus lourde et moins digeste.

Quant au message que vous voulez nous transmettre, il ne méritait pas une page complète de votre quotidien et peut être résumé comme suit: c’est à nous, peuples d’accueil de faire preuve d’une solidarité gratuite en ce sens qu’elle ne demande point de gratitude et c’est à eux, migrants, que nous ne devons rien demander en retour, même pas la reconnaissance de les accueillir puisque nous en tirerions un certain avantage; peut-être sommes-nous des profiteurs de la misère humaine! ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Héritage sans frontières
Alors que l'on a célébré ce week-end la réouverture de tous les espaces du Musée National d'Histoire et d'Art, certains auront peut-être eu une pensée pour les 21 personnes massacrées au Musée du Bardo à Tunis.
Editorial: Mourir pour des idées
Quelques jours ont suffi pour remplir les pages encore vierges de l'année 2015 de lignes de sang et d'horreur. Mercredi prochain sortira le nouveau numéro de «Charlie Hebdo».
Was bewegt Sie?