Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Portrait: Marc Hansen, la force tranquille
Marc Hansen a été élu dans la circonscription sud avec 11.546 voix alors que lors de sa première candidature, il avait fait un score plus modeste: 6.632 voix.

Portrait: Marc Hansen, la force tranquille

Pierre Matgé
Marc Hansen a été élu dans la circonscription sud avec 11.546 voix alors que lors de sa première candidature, il avait fait un score plus modeste: 6.632 voix.
Politik 4 Min. 14.01.2019

Portrait: Marc Hansen, la force tranquille

Virginie ORLANDI
Virginie ORLANDI
Marc Hansen a mis du temps à s'engager en politique: il voulait trouver le parti en accord avec l'homme qu'il est et les idées qu'il soutient. Il siège aujourd'hui à la Chambre des députés sous la bannière des Verts.

Marc Hansen a mis du temps à s'engager en politique et c'est à 51 ans qu'il devient député. Il entre à la Chambre suite à la constitution du gouvernement en décembre dernier et prend place depuis sur les bancs réservés à déi gréng.

«J'ai mis du temps à m'investir en politique», débute-t-il, le regard serein derrière de petites lunettes rondes qui lui confèrent l'air sérieux du scientifique qu'il est. «Je voulais trouver le bon parti, celui qui serait en parfait accord avec l'homme que je suis et les idées que je soutiens».

Fils d'enseignants, Marc Hansen a reçu une éducation fondée sur des idées de gauche et des valeurs liées au social. Son père était professeur de maths-physique et directeur du lycée Nic Biever à Dudelange, et sa mère, enseignante d'éducation physique. Premièrement attiré par le LSAP, il a évolué petit à petit vers le parti déi gréng et c'est le sommet de Copenhague sur le climat, en 2009, qui l'a décidé de manière résolue.

«Nous sommes un tandem»

«Il s'agissait d'un échec lamentable pour les écologistes car l'accord n'allait pas assez loin et n'était pas signé par tous les pays. Avec mon épouse, nous étions consternés et cela nous a décidé à nous engager. Alors en 2010, on a commencé dans la section locale des Verts de Bascharage, puis j'ai été élu au conseil communal de Käerjeng et j'y suis entré en janvier 2012. Mon épouse s'était également présentée mais n'a pas été élue. S'engager à deux, c'est difficile. Nous sommes un tandem, nous allons dans la même direction».

Le couple a quatre enfants âgés de 13, 16, 18 et 19 ans et travaille en tant que pharmaciens. Marc Hansen a sa propre officine à Rambrouch qu'il a acquise alors qu'il avait 49 ans. Un âge qu'il juge tardif.

«Le système pour l'acquisition d'une pharmacie est basé sur un système de points acquis pour l’ancienneté du diplôme et les années de travail qui ainsi fait dans notre pays qu'il favorise les pharmaciens avancés dans leur carrière et ayant presté beaucoup d'heures ce qui a pour effet de décourager, de ne pas motiver les jeunes», raconte l'ancien président du syndicat des pharmaciens sans officine qui a oeuvré pendant des années pour établir une convention collective équitable pour toute la profession.

«Je me suis très vite engagé chez le syndicat des S.O.»

Le député fraîchement élu a débuté par le syndicalisme avant de passer à la politique. Après des études de pharmacie à Strasbourg, il rentre au pays et débute sa carrière professionnelle dans une officine et se rend alors compte des écarts de traitement salarial existant entre les différents employés des pharmacies du pays.

«Après deux années de travail, je me décide à intégrer le syndicat des pharmaciens sans officine où j'ai été actif pendant 13 ans dont dix années de présidence», se souvient l'ancien syndicaliste. «Notre but était de négocier une convention collective car il y avait un déséquilibre salarial et du temps de travail: chaque employeur faisait comme bon lui semblait. Nous avons mis du temps pour faire naître cette convention collective mais elle existe depuis 2007».

Le Syndicat des Pharmaciens S.O., présidé par Marc Hansen était avec l'OGBL, le principal négociateur de cette convention. C'est à la suite de ce succès qu'il prend la carte du parti déi gréng.

Vivre et laisser vivre

Depuis ce temps-là, Marc Hansen a fait du chemin et s'est investi dans différentes actions au niveau communal comme la présidence de Käerjeng Hëlleft asbl, le syndicat Minett Kompost, le comité Sudgaz et a préféré ne pas être actif au sein du syndicat des pharmaciens à partir du moment où il est devenu propriétaire d'une pharmacie.

«Je ne voulais pas avoir une position ambiguë», explique-t-il, «et il me semblait temps de m'investir pour d'autres causes liées à l'environnement mais aussi au social».

Le politicien aime être en accord avec lui-même et vit avec sa famille ce qu'il prône en politique. Dans sa maison à Käerjeng, il a fait installer des panneaux photovoltaïques, cultive son jardin et élève des poules.

«Pour les vacances, nous partons en famille en camping. Chaque année, nous affrétons le van avec remorque et vélos pour une destination en France. Nous ne prenons l'avion que lorsque nous planifions un voyage axé sur la découverte car cela nous tient à coeur de visiter d'autres pays avec nos enfants».

Marc Hansen a été élu dans la circonscription sud avec 11.546 voix alors que lors de sa première candidature, il avait fait un score plus modeste: 6.632 voix.

Le député s'engage dans son nouveau travail de manière sereine, trouvant la coalition à trois un bon modèle pour gouverner.

«Je pense que les coalitions à trois ne vont pas rester l'exception et peut-être même devenir la norme dans notre pays car la tendance est à une plus grande représentativité des partis politiques à la Chambre. Cela peut être porteur pour trouver des accords et faire avancer les choses pour le bien commun».

Folgen Sie uns auf Facebook und Twitter und abonnieren Sie unseren Newsletter.


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Portrait: Stéphanie Empain, l'atout des Verts
La Défense ou la Sécurité intérieure sont des sujets nouvellement dévolus aux Verts et qui intéressent Stéphanie Empain. La jeune députée a travaillé à l'état-major de l'armée luxembourgeoise et elle est convaincue de la plus-value que son parti peut apporter à la coalition via ces ressorts.
WO fr , ITV Stephanie Empain , neue Abgeordnete Dei Greng , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Portrait: Sven Clement, des racines et des ailes
«À l'aide de trois anecdotes, on peut faire le portrait d'un homme». Nietzsche en aurait eu bien plus avec Sven Clement qui vient de faire son entrée à la Chambre des députés à tout juste 29 ans, et qui ne tarit pas d'être passionné.
12.11.2018 Luxembourg, ville, Portraït Sven Clement, parti PiratePartei, Piraten, les pirates photo Anouk Antony
Portrait: Paul Galles, le chrétien social
Élu député pour la première fois, le conseiller communal de la Ville de Luxembourg entend placer les questions liées au social en bonne place dans les débats de la Chambre des députés.