Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Maria Teresa en campagne contre le viol de guerre

Maria Teresa en campagne contre le viol de guerre

Chris Karaba
Politik 26.10.2018

Maria Teresa en campagne contre le viol de guerre

La Grand-Duchesse Maria Teresa s'apprête à se rendre au Liban, dans le cadre d'une campagne de lutte contre le viol de guerre.

Un vaste mouvement est à l'oeuvre contre le viol de guerre. Il a connu un premier temps fort avec la prise de conscience provoquée par l'attribution du prix Nobel de la Paix 2018 à Nadia Murad et Denis Mukwege. Il culminera à Luxembourg à la fin du mois de mars prochain, quand la Grande-Duchesse conviera au forum  «Stand Speak Rise Up - Pour en finir avec les violences sexuelles dans les zones sensibles » au cours duquel on retrouvera notamment la jeune Yazidie et le gynécologue congolais.

Etape intermédiaire de ce processus, la Grande-Duchesse va effectuer un voyage au Liban les jours prochains. En sa fonction de présidente de sa Fondation, d’ambassadeur de Bonne Volonté de l’Unesco et d’«Eminent advocate» pour Unicef, elle sera au Pays des Cèdres auprès de survivantes de violences sexuelles (réfugiées et déplacées), pour recueillir leurs témoignages et les soutenir dans leur quête de justice et de réparation.

Le Liban proche de la tourmente syrienne

Pour ce faire, Maria Teresa ira à leur rencontre dans un camp de réfugiés, dans un hôpital et dans un foyer dit «safe house». Elle s’informera également de l'avancée de projets de microfinance destinés à améliorer la condition des réfugiées. La Grande-Duchesse mettra à profit son séjour au Liban pour se renseigner sur diverses ONG qu’elle entend soutenir à l’avenir à travers sa fondation.

Le Liban est l'un des pays les plus touchés par la crise syrienne. Le nombre de personnes déplacées ou réfugiées atteint le quart de la population totale. Cette proportion inédite de par le monde requiert des efforts considérables de la part de la population, de la société civile et du gouvernement libanais. GC