Wählen Sie Ihre Nachrichten​

L’horreur et ses suites

Leserbriefe Politik 3 Min. 30.11.2015
Direkt weiterlesen?

Für nur 2,50€ pro Woche können Sie diesen Artikel „L’horreur et ses suites“ lesen und erhalten Zugang zu allen Artikeln.

  • Immer und überall bestens informiert
  • Rund um die Uhr Zugriff auf unsere Premium-Artikel
  • Gratis Newsapp für Ihr Smartphone und Tablet
Zu den Abonnements

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Depuis juin 2015 et le référendum organisé par le gouvernement en vue de moderniser les institutions du pays, les résidents étrangers du Grand-Duché savent que leurs voisins, collègues et amis luxembourgeois D.O.C. semblent réticents à les voir s’impliquer dans la vie politique nationale...
"La politique gère le présent, et le présent seulement, la crise économique, la crise migratoire, sans que jamais cette gestion ne débouche sur une vision", écrit Gaston Carré dans son éditorial.
Trop peu d'attention a été portée à l'immigration anarchique, à ces milliers d'êtres humains qui, tentant de survivre aux guerres, périssent sur la route de l'exil...
Les résultats du référendum sont tombés et avec une majorité écrasante que nul n’aurait pu soupçonner notre peuple a, répondu «non» aux trois questions initiées par la coalition de gauche au pouvoir.
Referendum, Bettel, Nationalkongress du DP, a Luxembourg, le 10 Mai 2015. Photo: Chris Karaba
Was bewegt Sie?