Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Croire ou penser? Socrate ou Abraham?

Leserbriefe Politik 3 Min. 19.01.2015

Celui qui pense est toujours, aussi, quelqu’un qui doute.

Celui qui croit peut se passer de penser.

Le père fondateur de la pensée occidentale, Socrate, disait: Je sais que je ne sais rien.

Le patriarche fondateur des trois monothéismes, Abraham, se soumettait d’emblée à une voix de l’au-delà, sans aucune réflexion – étant prêt jusqu’à assassiner son propre fils par pure obéissance.

Penser, c’est examiner, mettre en doute, et arriver éventuellement à des certitudes par un laborieux travail sur nos incertitudes et nos ignorances ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

«Doodle Den»: Apprendre à travers des jeux
Siobhan Neill a emmené il y a quelques semaines son fils de six ans au McDonalds pour lui faire plaisir. Elle était sur le point de lui demander ce qu’il voulait manger lorsqu’elle s’est s’arrêtée, stupéfaite. «Il a commencé à lire le menu», raconte-t-elle. «Je ne pouvais pas en croire mes yeux. C’était 
formidable de le voir avec autant 
de confiance en lui.»
6 years Old Conor Neill pictured with his Mother Siobhan in the Doodle Den in St Michaels Infants School in Sexton Street Limerick
Picture  Credit Brian Gavin Press 22
Face à l’empire du Mal
Roberto Saviano, auteur à succès italien et grand expert du crime organisé dans son pays, avait posé en quelques mots le défi auquel le pape François allait se voir confronter à l’occasion de son voyage à Naples, le samedi dernier.
Ran an die Schneeschaufel!
L’article 15 du règlement de police règle, selon votre article paru dans l’édition du mercredi 31 décembre dernier, l’obligation de salage.Les dispositions de l’article 15 me semblent quelque peu incomplètes...
EDITORIAL: Le plus dur reste à faire
Enfin! Les discussions sur le secret bancaire sont désormais derrière nous. Avec l'accord européen trouvé la semaine dernière sur la nouvelle directive de la coopération administrative, c'en est fini des éternelles discussions pendant lesquelles le Luxembourg est toujours soupçonné de vouloir sauvegarder les avantages qu'il tire de son sacro-saint secret bancaire.
Was bewegt Sie?