Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Cohabitations
Leitartikel Politik 3 Min. 20.07.2017 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten
Éditorial

Cohabitations

Leitartikel Politik 3 Min. 20.07.2017 Aus unserem online-Archiv
Exklusiv für Abonnenten
Éditorial

Cohabitations

Marcel KIEFFER
Marcel KIEFFER
Le Luxembourg pourra-t-il envisager, dans un avenir plus ou moins rapproché, de voir enfin mis un terme à cette cohabitation pesante avec la centrale nucléaire de Cattenom?
Direkt weiterlesen?

Für nur 2,50€ pro Woche können Sie diesen Artikel „Cohabitations“ lesen und erhalten Zugang zu allen Artikeln.

  • Immer und überall bestens informiert
  • Rund um die Uhr Zugriff auf unsere Premium-Artikel
  • Gratis Newsapp für Ihr Smartphone und Tablet
Zu den Abonnements

Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Pas question aujourd'hui d'évoquer le débat sur la légalisation du cannabis en faveur de laquelle «The Economist» s'est prononcé la semaine passée.
Dans une récente lettre à la rédaction* un lecteur germanophone vient de suggérer de donner force de loi à la Constitution écrite en langue luxembourgeoise, estimant que le français est une langue étrangère dans notre pays.
15.1. Staatsarchiv / Konstitution 1868 / Originaldokument / Crise Constitutionelle / Verfassung / Verfassungsaenderungen foto: Guy Jallay
Maladie de Lyme chronique au Luxembourg
Depuis sa petite enfance, Tania endure des souffrances au quotidien à cause d'une grave maladie: la borréliose de Lyme chronique. Une maladie que le Luxembourg ne reconnaît pas. Démunie, comme bien d'autres patients, elle espère faire réagir les autorités.
Critique ciné de la semaine
La Palme d'Or au festival de Cannes 2015 arrive sur nos écrans, avec pour toile de fond une actualité qui colle particulièrement à son 
sujet. "Dheepan" nous entraîne dans le quotidien d'une famille de réfugiés qui tente de s'intégrer.
Beaucoup de nos amis luxembourgeois nous reprochent de ne pas prendre la nationalité luxembourgeoise. Je n'en ai pas éprouvé le besoin jusqu'à présent, puisque pour moi ce qui compte c'est l'intégration...