Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Aberrant d'en faire une sorte de dogme

Leserbriefe Politik 3 Min. 19.11.2018

Suite aux dernières élections législatives, beaucoup se sont montré(e)s insatisfait(e)s du nombre assez peu élevé de femmes élues – en gros un quart –, alors qu’environ 40 % des candidats étaient des candidates. On a recherché des raisons pour expliquer ce résultat, comme par exemple le fait que lors des grands débats politiques, les hommes étaient presque toujours entre eux ou encore la difficulté pour une femme de concilier vie privée et vie publique.

S’il est parfaitement regrettable que des femmes ayant toutes les compétences intellectuelles et morales requises pour faire de la politique ne soient pas élues, alors que des hommes n’ayant pas ces compétences ou ne les ayant que dans une proportion bien moindre soient élus, il me semble néanmoins aberrant de faire de la parité hommes-femmes en politique une sorte de dogme et de croire qu’une sorte de justice sera rétablie le jour où, à la Chambre, il y aura 30 députés et 30 députées ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.
Was bewegt Sie?