Wählen Sie Ihre Nachrichten​

25 ans après Srebrenica: Le choix des larmes
Editorial Politik 2 Min. 10.07.2020
Exklusiv für Abonnenten

25 ans après Srebrenica: Le choix des larmes

Les Nations Unies avaient pour mandat de les protéger, mais n'osaient pas le recours à la force que ce mandat prévoyait. 8.000 Bosniaques ont payé cette inconséquence au prix de leur vie.

25 ans après Srebrenica: Le choix des larmes

Les Nations Unies avaient pour mandat de les protéger, mais n'osaient pas le recours à la force que ce mandat prévoyait. 8.000 Bosniaques ont payé cette inconséquence au prix de leur vie.
Photo: AFP
Editorial Politik 2 Min. 10.07.2020
Exklusiv für Abonnenten

25 ans après Srebrenica: Le choix des larmes

Gaston CARRE
Gaston CARRE
Le 11 juillet 1995, c’était il y a 25 ans, la bourgade de Srebrenica, en Bosnie orientale, tombait aux mains des forces serbes, qui allaient commettre la plus odieuse et consternante tuerie qu’ait connue l’Europe depuis la Seconde Guerre.

Moment culminant d’une campagne grand-serbe orchestrée par un président délirant et un psychiatre fou, cette tuerie sera qualifiée de génocide et chaque année nous la commémorons, au risque de voir notre indignation se dissoudre dans les sels du rituel. Il faut se souvenir pourtant, pour trois raisons au moins.

La première: 8 ...

Sofort weiterlesen
Geben Sie einfach Ihre E-Mail Adresse ein und lesen Sie den vollständigen Artikel.

Lesen Sie mehr zu diesem Thema