Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Cuisine et art de vivre à la française
Panorama 3 Min. 16.03.2018 Aus unserem online-Archiv

Cuisine et art de vivre à la française

L'art de la table est tout aussi important que les saveurs dans la culture culinaire française.

Cuisine et art de vivre à la française

L'art de la table est tout aussi important que les saveurs dans la culture culinaire française.
Photo: Guy Jallay
Panorama 3 Min. 16.03.2018 Aus unserem online-Archiv

Cuisine et art de vivre à la française

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
«Goût de France – Good France» est relayé par les ambassades de France à travers le monde. Outre un dîner à l'ambassade auquel sont conviées des personnalités du monde politique, économique ou médiatique – diplomatie oblige – des restaurateurs proposent eux aussi un menu gastronomique français.

«Goût de France – Good France» est relayé par les ambassades de France à travers le monde. Outre un dîner à l'ambassade auquel sont conviées des personnalités du monde politique, économique ou médiatique – diplomatie oblige – des restaurateurs proposent eux aussi un menu gastronomique français.

«Goût de France – Good France», a lieu chaque année en mars. Cette année, c'est le 21 mars qui a été arrêté. En raison de la visite du couple grand-ducal en France, la date a été décalée au 23 mars à l'ambassade de France au Luxembourg qui organise chaque année un repas dans sa résidence. «C'est l'occasion de célébrer la gastronomie française, les produits du terroir, le tourisme où la gastronomie représente un attrait important, ainsi que l'art de vivre à la française et les arts de la table», résume Bruno Perdu, ambassadeur de France au Luxembourg, avant de rappeler que la France recèle de merveilleuses fabriques de verres, cristaux et autres porcelaines (Limoges, Sèvres, pour les plus connues), réputées dans le monde entier. Au Luxembourg, cette mise en valeur de la gastronomie française durera toute la semaine, du 19 au 23 mars, grâce à la participation de six restaurants: Favaro à Esch, La Rameaudière à Ellange-Gare, Le Stübli au Kirchberg, L'Écuelle à Wilwerdange, Amelys à Luxembourg et Le Lion d'Or à Strassen. Chacun propose un menu composé de produits du terroir de la région à l'honneur cette année (sur réservation).

La Nouvelle Aquitaine à l'honneur

À chaque édition son thème. C'est la Nouvelle Aquitaine (qui s'étend de la région de Poitiers jusqu'à la frontière espagnole et regroupe les anciennes régions Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes) qui est cette année sur le devant de la scène avec son terroir généreux en saveurs et produits divers. «On y trouve un grand choix de vins, puisque la Nouvelle Aquitaine englobe les vignobles bordelais, basque et gascon, et d'AOP et d'AOC», se réjouit David Lachavannes, chef cuisinier à l'ambassade de France au Luxembourg. 210 produits régionaux sont identifiés et reconnus pour leur qualité et leur origine, précise le site web de la région. «Elle offre aussi d'excellentes viandes comme le veau, le porc ou l'agneau du Limousin, ou encore le fameux canard de Gascogne et son foie gras, mais aussi des alcools comme l'armagnac et le cognac.»

L'ambassadeur de France au Luxembourg Bruno Perdu (à dr.) et le chef David Lachavannes.
L'ambassadeur de France au Luxembourg Bruno Perdu (à dr.) et le chef David Lachavannes.
Photo: Guy Jallay

Le vendredi 23 mars, David Lachavannes cuisinera pour une vingtaine de personnes invitées à la table de l'ambassadeur. Benoît Leichtnam, chef de cuisine à la Préfecture à Metz, viendra lui prêter main-forte. «Nous avons composé le menu ensemble en ne choisissant que des produits de Nouvelle Aquitaine, où l'on trouve aussi d'excellents fruits de mer. Nous avons conçu ce menu unique et éphémère qui doit plaire à tous en choisissant notamment des Saint-Jacques, une viande de veau, ainsi qu'un pâté en croûte aux brisures de truffes et ris de veau du Limousin en hommage à Paul Bocuse, un plat qui est sur la carte de son restaurant de Collonges-au-Mont-D'or depuis de nombreuses années; le déjeuner se poursuivra bien sûr avec un plateau de fromages.» 

Ces mets raffinés seront servis dans la porcelaine de Limoges ornée d'un liseré or et bleu qui est d'usage dans les ambassades de France, ainsi que dans une porcelaine de Sèvres datant du début du XXe siècle. Le service sera quant à lui assuré par des élèves de l'École d'Hôtellerie et de Tourisme du Luxembourg de Diekirch, car l'établissement vient de signer un accord de coopération avec Ferrandi Paris, prestigieuse école qui forme ses élèves aux métiers de l'hôtellerie et de la restauration.

«Good France – Goûts de France» s'inspire des dîners d'Épicure, initiés par le cuisinier et écrivain Auguste Escoffier (1846-1935). Ces dîners, organisés au début du XXe siècle, avaient pour but de faire rayonner l'art culinaire français. «La gastronomie fait aussi partie de la diplomatie», souligne l'ambassadeur.  


Lesen Sie mehr zu diesem Thema

Frankreichs Küche gehört zum Unesco-Welterbe, wird aber auch kritisiert. Weil das Land zu wenig für sein traditionsreiches Essen werbe, gibt es diese Woche weltweit ein Gastro-Event.
Drei-Sterne-Koch Alain Ducasse setzt sich ein für die Küche Frankreichs und ihren guten Namen.