Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Contrôle annuel des bornes de démarcations entre Roeser et Zoufftgen

Les autorités locales des communes de Roeser et de Zoufftgen procèdent annuellement à une vérification des bornes de démarcations plantées sur la frontière entre le Luxembourg et la France. Cette année, ce contrôle a lieu le 12 mai, samedi suivant la « Journée de l’Europe ».

La « Journée de l’Europe » est une fête célébrée annuellement le 9 mai dans les états membres de l’Union européenne. Il s'agit de la date anniversaire de la «déclaration Schuman». Ce jour-là, en 1950, Robert Schuman, alors ministre français des affaires étrangères, propose dans un discours historique prononcé à Paris une nouvelle forme de coopération politique pour l'Europe, qui rendrait impensable toute guerre entre les nations du continent. Ce discours est considéré aujourd’hui comme le texte fondateur de l’Union européenne.

La Journée de l'Europe a été instituée en 1985 par le Conseil européen. Elle symbolise aussi la paix entre la France et l'Allemagne, qui toutes deux décidèrent de coordonner l'ensemble de leur production de charbon et d'acier sous l'égide d'une Haute Autorité, dans une organisation ouverte à la participation des autres pays d'Europe. Considérant que le contrôle annuel des bornes de démarcations plantées sur la frontière entre le Luxembourg et la France est non seulement une obligation légale, mais également un acte d’amitié, les communes de Roeser et Zoufftgen ont décidé il y a plusieurs années, d’organiser cette manifestation annuellement le weekend suivant la « Journée de l’Europe ».

Une trentaine d’habitants de Roeser et de Zoufftgen, ainsi que des responsables politiques et membres du personnel des deux communes ont participé à cette vérification, qui, au fil des années, est devenu une manifestation populaire importante pour les deux communes.

Dans des brefs discours, le bourgmestre de Roeser, Tom Jungen et le maire de Zoufftgen, Michel Paquet, se sont montrés satisfaits du succès populaire de cette manifestation. Michel Paquet a en outre parlé de la bonne coopération entre les communes frontalières luxembourgeoises et françaises. Le bourgmestre de Roeser, Tom Jungen, a souligné que cette manifestation a certainement conduit à une meilleure entente et à un renforcement des relations entre les populations de Zoufftgen et Roeser. Malgré la satisfaction, les deux maires se souhaitent que les deux communes s’associent et s’engagent encore d’avantage pour répondre aux grands défis transfrontaliers, notamment aux questions de trafic et de mobilité.

Pour clôturer la journée en douceur, la Commune de Zoufftgen a invité tous les participants à prendre ensemble un repas convivial.

Weitere Neuigkeiten von Administration Communale Roeser >