Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Une petite victoire en temps de crise

Après 2 ans de pandémie, les Auberges de Jeunesse Luxembourgeoises asbl. ont enfin pu accueillir tous les membres du comité, les associés, les collaborateurs et les partenaires en présentiel lors de leur assemblée générale le mardi, 17 mai 2022 à l’auberge de jeunesse Luxembourg-ville en présence du ministre du Tourisme et des Classes moyennes, Lex Delles.

Lentement mais sûrement

Loin semble le temps où 160.000 nuitées comptées dans les neuf auberges de jeunesse du réseau luxembourgeois étaient de mise. En 2021, le total des nuitées s’est élevé à 82.804 nuitées, soit la moitié des nuitées comptabilisées en 2019. Néanmoins, l’année 2021 s’est finie sur un plus de 24.482 nuitées par rapport à 2020, une petite, mais notable victoire en ces temps de crise. Autre aspect positif sont les projets de construction et de rénovations des auberges de jeunesse, lesquelles ont bien avancés malgré tous les obstacles.

Le président des Auberges de Jeunesse Luxembourgeoises asbl., Romain Weis a remercié tous les collaborateurs du réseau des auberges de jeunesse luxembourgeoises pour leur confiance dans le comité et la direction et pour leur fidélité. Cependant, il ne faut pas négliger le soutien des ministères concernés, des responsables communaux, de la fondation Carlo Hemmer et de toutes les associations partenaires, mais aussi bien sûr du conseil d’administration bénévole des auberges luxembourgeoises. Ce dernier se constitue depuis l’assemblée générale comme suit : Gérard Boby, Marc Bourscheid, Lex Braun, Dieter Eixler, Carole Jacoby, Michèle Jacqué, Marie-Josée Ries, Christoph Rosenberg, Jos Weimerskirch et Romain Weis.

S’adapter pour survivre

Le ministre Lex Delles a fait l’éloge de l’engagement des auberges de jeunesse au sein du secteur du tourisme et félicita Les Auberges de Jeunesse Luxembourgeoises asbl. de leur reprise. Selon lui, les auberges de jeunesse ont dû faire face à beaucoup de changements et ont dû s’adapter tout comme l’a dû faire le tourisme national en général. Mais le tourisme est sur le point de reprendre du poil de la bête. Le ministre attire aussi le regard sur la bonne collaboration entre les auberges de jeunesse et le ministère du Tourisme durant la crise du Covid.

Le ministre Lex Delles cite aussi la crise ukrainienne et l’aide importante des auberges de jeunesse concernant les réfugiés de même que leur engagement et responsabilité dont ils ont pu faire preuve depuis le commencement de la guerre.