Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Maîtrise - 175e anniversaire : Concert du Choir of Trinity College Cambridge

Fondée le 16 juin 1844, la Maîtrise Sainte-Cécile de la Cathédrale de Notre-Dame vient de fêter son 175e anniversaire. Afin de fêter dignement ce jubilé, un comité d’organisation, sous la présidence de Madame Erna Hennicot-Schoepges, a organisé une série de manifestations exceptionnelles. Le 16 juin 2019 les festivités ont débuté par une messe pontificale en la Cathédrale. Le 3 juillet 2019 eut lieu le vernissage de l’exposition « Crescendo » aux Archives Nationales en présence de la Ministre de la Culture Sam Tanson, exposition ouverte au public jusqu’en octobre 2019.

Le 6 juillet 2019, la Maîtrise fut particulièrement fière d’avoir pu accueillir en la Cathédrale un des meilleurs chœurs au monde : le célèbre « Choir of Trinity College Cambridge » sous la direction de Stephen Layton.

Dès ses premières notes chantées, le « Choir of Trinity College Cambridge » a su fasciner le public par son son incomparable et ses interprétations magistrales. Lors de ce concert chanté entièrement a capella, le chœur a interprété des œuvres de compositeurs anglais de la Renaissance tels que William Byrd et Thomas Tallis. Après un premier interlude d’orgue lors duquel un des deux organ scholarsa interprété trois extraits du 1erLivre d’Orgue de Pierre Dumage, le public fut impressionné par des compositions dédiées à la Vierge Marie, dont une séquence d’extraits de la liturgie orthodoxe comprenant les deux œuvres contrastées « Bogoróditse Djévo » d’Arvo Pärt et de Victor Kalinnikov ainsi qu’un extrait de l’œuvre monumentale « The Veil of the Temple » de John Tavener. Après un second interlude d’orgue interprété par l’autre organ scholar, la 2eFantaisie de Jehan Alain, le « Choir of Trinity College Cambridge » a présenté des œuvres du 20e siècle d’Ēriks Ešenvalds, de Morten Lauridsen, de Jaakko Mäntyjärvi avant de terminer par les compositeurs de nouveau britanniques Herbert Howells et Gustav Holst.

Lors de ce concert d’exception, avec la voix comme seul instrument, les membres du « Choir of Trinity College Cambridge » ont fait preuve d’un contrôle parfait, naviguant entre les notes les plus aiguës et les plus graves, séduisant ainsi leur public et le projetant dans une autre dimension.

A l’issue du concert, les membres de la Maîtrise et du chœur de Cambridge ont été invités à une réception dans les jardins de la résidence de son Excellence John Marshall, Ambassadeur britannique au Luxembourg.

www.maitrise.lu