Wählen Sie Ihre Nachrichten​

La FLAD contribue au projet Caddy 2 de la Stëmm

Communiqué de presse : La Fédération Luxembourgeoise de l’Alimentation et de la Distribution (FLAD) contribue au projet Caddy 2 de la Stëmm

Afin de soutenir le projet Caddy 2 de la Stëmm vun der Strooss, la Fédération Luxembourgeoise de l’Alimentation et de la Distribution (FLAD), affiliée à la Confédération luxembourgeoise des commerces (CLC), a apporté un soutien financier en complément des dons de denrées alimentaires qu'elle effectuait régulièrement via l'un de ses partenaires membres de la FLAD, à savoir l'hypermarché Auchan. Pour lutter contre la pauvreté et le chômage, depuis 2009 et dans le respect des normes d'hygiène imposées par la sécurité alimentaire, la Stëmm vun der Strooss collecte, traite et redistribue des denrées qu'elle reçoit gratuitement.

C’est suite à une rencontre entre d'une part la direction de la Stëmm, représentée par Alexandra Oxacelay et Arnaud Watelet, et de l'autre Janssen Liu, conseiller de la CLC, que la FLAD a décidé de donner un coup de pouce au projet Caddy 2. Il convient d'ajouter que les valeurs de la FLAD s’orientent vers une stratégie de développement durable et une minimisation du gaspillage alimentaire. Le projet Caddy 2 remplit tout à fait ces critères, puisque le nouveau site situé dans la zone industrielle Um Woeller à Sanem, accueillera non seulement 40 personnes supplémentaires en réinsertion professionnelle mais luttera également fortement contre le gaspillage alimentaire. Grâce aux infrastructures et cuisines adaptées, l'asbl aura pour objectif de passer de 100 à 500 tonnes de denrées alimentaires, actuellement traitées.

Ce sont les raisons majeures pour lesquelles, la FLAD a souhaité contribuer à la finalisation du projet, comme l’explique Janssen Liu : « La Fédération Luxembourgeoise de l’Alimentation et de la Distribution est contente de pouvoir contribuer à la création d’infrastructures servant à redistribuer les produits alimentaires aux plus démunis et à renforcer la lutte contre le gaspillage alimentaire. La création de cette nouvelle structure permet d’élargir la capacité de reprise des denrées alimentaires par des associations caritatives au Luxembourg laquelle actuellement est déjà au-delà de ses limites. De cette manière, le secteur continue ses efforts pour optimiser davantage la prévention du gaspillage alimentaire provenant du commerce tout en soutenant la création d’emplois pour les plus démunis. »

Alexandra Oxacelay tient à remercier la FLAD pour leur soutien et leur confiance et se réjouit de pouvoir compter sur des partenaires qui œuvrent dans cette même mission de lutte contre le gaspillage alimentaire tout en créant des emplois pour des personnes marginalisées.