Wählen Sie Ihre Nachrichten​

L'AEIN signe un nouvel accord-cadre avec le MAEE

Le 3 février 2021, la présidente d’Aide à l’Enfance de l’Inde et du Népal (AEIN), Kathleen Ludwig, a signé un nouvel accord-cadre de coopération avec le Ministère des Affaires Etrangères et Européennes (MAEE) luxembourgeois.

La stratégie de base d’AEIN dans le domaine de la coopération au développement en Inde et au Népal est de donner un appui financier et moral à des associations locales qui visent à renforcer les capacités des gens défavorisés pour que ceux-ci deviennent des acteurs de leur propre développement.

Ce nouvel accord-cadre d’une durée de trois ans vise à autonomiser les groupes sociaux les plus vulnérables (jeunes, femmes et filles) dans des communautés rurales d’Inde et du Népal. Plus de 126'700 personnes bénéficieront directement du programme d’AEIN.

L’approche programme couvre les secteurs d’intervention suivants : droits, éducation, santé et développement économique. Ces quatre secteurs de base – qui d’ailleurs s’insèrent aussi dans les stratégies sectorielles correspondantes de la Coopération luxembourgeoise – sont en interaction, et toute amélioration dans un des secteurs bénéficie à l’autre.

Sur base de l’expérience d’AEIN et des besoins identifiés ensemble avec ses 11 partenaires locaux et les communautés cibles, les actions ont été définies comme suit

- Droits : la promotion des droits, plus particulièrement les programmes et le renforcement de l’application des lois et des politiques visant à mettre fin à la violence à l’égard des femmes et des filles/violence basée sur le genre ;

- Education : primaire, secondaire et alphabétisation des adolescents et adultes, et le renforcement des capacités des enseignants, des membres des comités scolaires et des associations des parents d’élèves, etc. ;

- Santé : éducation à la santé, nutrition, hygiène, salubrité publique, soins de santé primaire et secondaire ; et

- Revenus : le développement économique, plus particulièrement intégration économique par des activités génératrices de revenus, agriculture durable, sécurité alimentaire, microfinance et épargne.

Le budget total de l’accord-cadre est de 3'182'399.99 euros et prévoit une contribution du MAEE de 2'389’382.15 euros. Les activités d’AEIN étant ainsi co-financées au Népal à hauteur de 80% et en Inde à hauteur de 60%.