Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Le CR 139 sera réaménagé "en fonction des moyens budgétaires disponibles"

(L.E.) - Le député André Bauler (DP) avait adressé en octobre 2012 une question parlementaire au ministre du développement durable et des infrastructures Claude Wiseler concernant l'état du chemin repris CR 139 entre Lellig et Herborn.

Suivant les propos de Monsieur Bauler, le CR 139 se trouverait dans un « état de dégradation progressive » depuis une quinzaine d'années. Le député voulait savoir dans sa question parlementaire, quelles sont les raisons pour lesquelles un renouvellement du CR 139 sur le tronçon évoqué n'a pas encore eu lieu et s'il existait entre-temps un éventuel projet de redressement de cette route entre Lellig et Herborn?

Le député fût également part de son souci qu'un éventuel réaménagement risquerait de figurer parmi les projets d'infrastructure qui devraient être abandonnés en raison des mesures d'économies à réaliser dans le cadre du projet de budget 2013.

Dans sa réponse publiée en date du 10 décembre, Monsieur Wiseler confirme que le CR139 entre Lellig et Herborn « ne se trouve actuellement pas dans un bon état » sur le tronçon Hierbermillen jusqu'à l'intersection avec le CR135 menant vers Berbourg. Suivant le ministre ce tronçon ne bénéficierait pas d'une couche de roulement constituée de béton bitumineux, mais seulement d'un enduisage superficiel soit goudronnage. Celui-ci présenterait des ornières qui seraient dues en particulier à une couche de fondation de portance insuffisante

Le ministre précise cependant que la partie subsistante du CR 139 se trouverait dans un état convenable, même s'il avoue que la route est assez étroite et qu'à quelques endroits les accotements feraient défaut.

Le ministre annonce qu’un avant-projet afférent avec devis est actuellement établi par les services du ministère. L'installation d'une nouvelle conduite d'eau serait également envisagée par l'administration communale. Monsieur Wiseler conclut dans sa réponse que le renouvellement du CR 139 sera réalisé en fonction des moyens budgétaires disponibles. «  Entre temps, l'Administration procédera à tous les travaux de réfection qui s'avéreront nécessaires sur le tronçon précité, pour autant que les moyens budgétaires pour travaux d'entretien le permettent. »