Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Ce qui unit la Fondation Thierry Van Werveke à la Stëmm vun der Strooss

La Fondation Thierry Van Werveke a soutenu une série d’associations depuis le début de la pandémie en mars, parmi lesquelles aussi la Stëmm vun der Strooss.

C’est ainsi que Danielle Meneghetti, Présidente et membre fondatrice a eu le plaisir de remettre ce don à Claude Consdorf, assistante sociale à Esch-sur-Alzette : Au sein du restaurant du 32, Grand Rue, les personnes défavorisées ont reçu des chocolats en guise de douceur. Au sein des douches du 7, rue de la Fonderie à Hollerich, les travailleurs sociaux ont eu le grand plaisir de bénéficier de produits d’hygiène qu’ils redistribueront gratuitement aux personnes les plus démunies. La directrice de la Stëmm vun der Strooss, Alexandra Oxacelay a précisé : « Comme c’était le cas dans tous les services accueillant des personnes vulnérables et occupées dans le cadre de mesures de réinsertion professionnelle, les douches de la Stëmm sont elles aussi restées fermées pendant la période du confinement. Elles ont rouvert le 18 mai et avec les températures estivales qui s’installent, elles connaissent un afflux considérable. »

Avec des soutiens financiers accès sur les jeunes en difficultés, l’édition du livre Sweet Home et l’exposition du même nom, ce n’est donc pas la première fois que la Fondation Thierry Van Werveke apporte son soutien aux personnes de la rue. Cette collaboration remonte à la création de la Fondation en 2009.  Depuis lors, le père fouettard et le père Noël n’ont raté aucune des traditionnelles fêtes de Noël organisées par la Stëmm vun der Strooss. Joseph Tomassini et René Meneghetti sont bien plus que de simples amis, puisqu’ils font partie de la famille de Thierry Van Werveke qui lui aussi a connu la rue.