Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Eechternoacher Kannerstuff communiqué de presse (droit de réponse)

L’association sans but lucratif EECHTERNOACHER KANNERSTUFF est l’organisme gestionnaire du Foyer de Jour et de la Maison-Relais établis à ECHTERNACH 29, rue André Duchscher. L’association est liée au Ministère de la Famille et de l’Intégration et à la Ville d’Echternach par une Convention.

Monsieur Jos. SCHMIT est le Président fondateur de l’association, y engagé dans le bénévolat depuis 1991, d’une notoriété irréprochable et d’une compétence hautement reconnue.

Le fait par un « Carlos VENTURA » d’avoir fait publier le 17 mai 2011 sous la signature P.T.A. dans au moins deux journaux (Point24 et contacto) distribués publiquement dans tout le pays, un texte visant nommément l’association « Eechternoacher Kannerstuff » et Monsieur « Jos. SCHMIT » dans une langue non officielle au Luxembourg et légitimement non compréhensible pour les intéressés est un procédé pour le moins indélicat, sinon injurieux.

Les auteurs dudit texte y ont colporté des suspicions hautement préjudiciables à l’encontre de l’institution « Eechternoacher Kannerstuff » et publient des allégations à l’encontre de son Président, qui, si elles étaient établies, quod non, comporteraient des suites pénales graves.

Ce fait, ensemble les affirmations à haute voix faites par « Carlos VENTURA » et d’autres participants à un attroupement non autorisé sur la voie publique et sur le parvis de la « Lyra » le 17 mai 2011 vers 10.30 heures constituent une injure grave, sinon un fait de calomnie et de diffamation.

La secrétaire de l’association « Eechternoacher Kannerstuff » Martine WIELKOWOLSKY en a clairement informé les intéressés et les a expressément invités à cesser le colportage d’allégations non établies qui expose à des poursuites pénales en diffamation, calomnie ou injure.

La Direction de l’institution est assurée par trois Chargées de Direction dont le gestionnaire est l’employeur et qui assurent la gestion professionnelle journalière de l’institution « Lyra –Eechternoacher Kannerstuff ».

Suivant décision du gestionnaire en date du 12.04.2011 en accord avec les Chargées de Direction et le représentant de la Ville d’Echternach, conformément aux critères préconisés par le Ministère du ressort, la procédure d’admission pour tous les enfants a dû être réorganisée dans l’intérêt du bien-être des enfants et d’un bon fonctionnement de l’institution.

Le Conseil d’admission a dès lors en sa séance du 27.04.2011 étudié au cas par cas le dossier de chaque enfant déjà inscrit à l’institution, sinon inscrit sur la liste d’attente et/ou inscrit sur la liste communale du service de l’éducation précoce ou susceptible de l’être.

La prise de décision individuelle au sujet de chaque enfant a cherché à respecter d’abord l’intérêt de l’enfant, compte tenu également des objectifs de la Convention, du projet pédagogique de l’institution, du règlement interne, de l’organisation des groupes, de la qualité des prestations, de la disposition des lieux, du nombre et du profil des enfants, de la situation géographique, familiale et financière des parents, de leur besoin et de leur engagement face à leurs obligations.

Dans la limite des chaises disponibles les enfants ont été admis et un certain nombre d’enfants ont dû être refusés sur base des critères ci-dessus énumérés.

Une lettre a été adressée aux parents concernés. Bien que la procédure prévoie l’envoi d’une lettre recommandée à la poste dans un délai restreint, le gestionnaire a dans un premier temps estimé qu’une lettre simple faciliterait le dialogue et respecterait davantage l’usage et le bon ton des relations entre parties. Un certain nombre de parents l’ont bien compris et ont trouvé entretemps, de concert avec l’institution, une solution adaptée aux besoins de leur enfant. Un petit nombre de parents a pointé la procédure informelle et pratiquement exigé l’envoi d’une lettre recommandée. Soit.

Un très petit nombre de parents a préféré porter le « cas » sur la place publique.
Ceux-là ont choisi de harceler d’appels et d’exigences la Chargée de Direction et le gestionnaire, d’obstruer les accès au bâtiment, d’interpeler les éducatrices et les autres parents, bref de provoquer un trouble considérable, de causer un préjudice certain à l’institution et de faire scandale.

L’association « Eechternoacher Kannerstuff » n’entend pas participer au scoop.
Elle poursuivra au besoin ses intérêts devant qui de droit et selon les procédures ouvertes à cet effet.

Fin de la prise de position.