Wählen Sie Ihre Nachrichten​

In Mémoriam "Dräistempler"

Nico HAMEN
In Memoriam « Dräistempler »

C’est par une journée froide et venteuse, bien caractéristique de ce curieux printemps 2010, que je parcourais les bois sur les hauteurs de Poler, « mont sacré » des Drauffeltois, lieu favori des ébats de notre enfance comme des paisibles promenades dominicales de l’âge adulte. Par instinct ou par habitude, je recherchais les sentiers les plus pittoresques, ceux du sentier du Nord en direction de Clervaux, déjà empruntés par les paysans du Kiischpelt pendant la Guerre des gourdins en novembre 1798. Arrivé sur la hauteur au-dessus du petit village de Mecher, et peu avant la montée vers Reuler, j’aperçus l’arbre mythique qui m’attirait, un chêne monumental, plusieurs fois centenaire, qu’on appelle depuis toujours « Dräistempler », en raison de son apparence toute particulière, son fût se partageant en trois tiges séparées. (Il figure d’ailleurs dans l’inventaire officiel des arbres remarquables publié par l’Administration des Eaux et Forêts.)

lire le texte complet au pdf en annexe