Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Les Jardins d'Alysea à Crauthem: 5.000 euros pour la bonne cause

Les Jardins d’Alysea Remise chèque

Le 23 avril les résidents et les membres de la direction de la maison de soins « Les Jardins d’Alysea » ont remis un chèque d’une valeur de 5.000 euros à Carlo Schiertz, le président de l’association « Le Rêve du Petit Prince ». Les 5.000 euros proviennent des recettes de la vente des créations d’ « Alysé’Art » entièrement réalisées par les résidents qui ont été vendues au cours de l’année 2018 et du Marché de Noël de l’année passée.

Lors de la remise du chèque, Mme Peters a souligné pour tous les résidents : « Quand il s'agit de nous engager pour la bonne cause, nous sommes toujours heureux de pouvoir cuisiner, de cuire des biscuits ou de coudre ensemble avec les éducateurs de notre maison de soins. Désormais nous sommes déjà prêts pour des projets d'avenir ».

Le président de l’association « Le Rêve du Petit Prince a.s.b.l.» a remercié toute l’équipe et explique : « Depuis que j’ai pris la présidence du Rêve du Petit Prince et que nous avons décidé de diversifier notre activité envers un plus grand nombre d’enfants souffrants de différents troubles et maladies, je me suis rendu compte qu’il y a beaucoup de travail qui nous attend pour aider tous ces enfants.

En regardant ma vie privée, je sais que les enfants ont un grand besoin d’être écoutés, ne pas être jugés, ni critiqués et surtout ne pas être rejetés par les autres enfants et / ou adultes. Je souhaite que ces enfants aient la même chance de pouvoir apprendre un métier ou de faire des études et réussir leurs rêves et leur vie ».

L’a.s.b.l. a été fondée le 31 octobre 2007 et elle permet à des enfants atteints d’une maladie de réaliser le rêve de leur vie et de prendre en charge l'organisation et les frais relatifs à la réalisation du rêve émis par les enfants. Notamment l’association a comme objectif de permettre à des enfants atteints d’une maladie rare, des troubles DYS, d’épilepsie ou d’autres maladies de bénéficier de thérapies spécifiques adaptées au cas particulier de l’enfant, de thérapies recourant à des animaux comme médiateurs de la thérapie ou encore d’un auxiliaire ou éducateur spécialisé dédié à un enfant présentant un trouble DYS.