Wählen Sie Ihre Nachrichten​

Cuisine d'automne et univers douillet

C'est une belle respiration à deux pas du centre-ville de Luxembourg. Entouré par la végétation, la charmante bâtisse qui abrite le «Firwatnet» offre une belle carte d'automne à découvrir ces jours-ci.

C'est une cuisine simple et proche du terroir que l'on appréciera ici. Des produits labellisés «Sou schmaacht Lëtzebuerg», des recettes typiques, mais aussi quelques plats de la cuisine française traditionnelle.

On se sent bien dans ce restaurant entièrement décoré par sa gérante, Carmen Thelen. C'est chaleureux et l'on s'y sent le bienvenu. Du bois et des carrelages en grès donnent le ton rustique. Pour la décoration, ce sont de multiples touches féminines aux couleurs douces. Des sets de table et serviettes aux petits objets glanés ça et là: une petite poule qui veille sur une table près d'une fenêtre, des plantes vertes en pleine forme, des fleurs, quelques tableaux, des poutres apparentes et une cheminée… Un univers bien douillet! A l'étage, une jolie pièce a été aménagée sous les toits pour l'organisation d'événements familiaux ou professionnels. Le décor s'y organise avec harmonie autour des poutres apparentes et des tables rondes et carrées. Depuis qu'ils se sont installés à cette adresse il y a un peu plus d'un an, au 140, rue de Cents, Carmen et son époux Roby Thelen ont travaillé la terre. Derrière le restaurant poussent herbes aromatiques, tomates, poireaux et courgettes qui sont bien sûr cuisinés sur place.

Le point fort:
la carte des vins
Le «Firwatnet» s'apprête à sortir sa carte d'automne. «Träipen» ou gras-double feront la joie des gourmands de la saison. La tête de veau à la parisienne refait son apparition pour l'occasion. La chasse apportera ses civets de lièvres et autres biches et le restaurant poursuit ses animations culinaires autour de certains produits comme les poissons frits au moment de la Schueberfouer, les scampi ou les moules. Les spécialités du «Firwatnet» comme la bouchée à la reine, Feierstengszalot ou le Judd mat Gaardebounen restent bien sûr disponibles. «Nous préférons rester sur une carte réduite, car nous ne travaillons que des produits frais», précise Carmen Thelen. Le menu du jour propose toujours une viande ou un poisson et le choix entre deux desserts. Le menu complet entrée, plat et dessert est facturé 17,50 euros. Entrée et plat ou plat et dessert sont à 14 euros et le plat seul à 12 euros. Le «Firwatnet» a souhaité rester raisonnable avec sa carte des vins. Très raisonnable même, si l'on regarde du côté luxembourgeois. Les autres pages présentent de belles références essentiellement françaises, mais aussi italiennes ou autrichiennes, et quelques vins du monde.

Pour l'aspect pratique, précisons que le «Firwatnet» dispose d'un vaste parking privé et gratuit et qu'un arrêt de bus se trouve juste en face. (A.F.)